Il y a quelques jours Jérôme, notre président, postait un article « Ne baissons pas les bras » afin de sensibiliser aux annulations des concerts et festivals. Figurez-vous que nous allons vous parler ici d’une date qui a affiché sold out ! Complet ? Oui, avec des groupes principalement de la région et en plus à Etalans, entre Pontarlier et Besançon ! C’est parti pour le report de la quatrième soirée des Sapins Métaliks.

Belle affiche, non ?

 20h, Dukkha monte sur scène, les Lyonnais se sont déjà produits dans le secteur à 2 reprises, à Pontarlier en février 2019 et à Besançon en novembre de la même année. Malgré la pandémie et de très belles dates annulées ou repoussées, le Lions Metal Fest et le Sylak notamment, Dukkha n’a pas chomé. L’excellent Remanence sorti à l’automne 2021, dont vous pourrez (re)lire la chronique ici et l’interview , m’a littéralement transporté. À la croisée entre Hypno5e, Gojira et Meshuggah, nous avons ici une formation qui se donne les moyens en piochant ici et là pour obtenir un modern metal de qualité. Le son est, tout simplement, excellent et le lightshow, particulièrement, travaillé. Il y a même quelques jets de fumée aux moments appropriés, effet garanti ! Alternant entre les titres de Legacy et Remanence Dukkha montre l’étendue de son potentiel, nous avons, évidemment, droit aux quatre singles du nouveau disque, mention spéciale à « Remanence » et « Karoshi ». Le set fut intense et les 45 minutes sont passées en un éclair. Un futur grand de la scène ? J’y crois dur comme fer !

Setlist Dukkha Geomorph / Spectator / Karoshi / To Chernobyl (part 2) / The Lone Lake / Remanence / Giant Storm / Hiroshima

 Place, ensuite, au groupe le plus brutal de la soirée, Abyssal Ascendant a sorti en octobre 2020  Deacons Of Abhorrence et n’a pas encore pu le défendre correctement sur scène. Ils ont pourtant des choses à dire, jugez plutôt avec cette interview fleuve en 2 parties (partie 1 et partie 2). Avec une dizaine d’années au compteur et deux albums plus que convaincants Abyssal Ascendant nous en a mis plein la gueule, c’est violent, sombre et ultra carré. Le chant partagé entre Flo et Fanny apporte une dynamique qu’il n’est pas toujours possible d’avoir dans le death metal typé 90’s, On s’aventure dans la mythologie Lovecraftienne et les Bisontins sont nos guides. Aussi extrême qui chirurgical, Raùl est dingue à la batterie, Abyssal Ascendant mérite que vous les (re)découvriez. Une tuerie à tous les niveaux. Notez qu’ils rejoueront aux Passagers du Zinc à Besançon en octobre prochain, nous vous conseillons de vous y rendre ! Ils ont toutes les cartes en main pour devenir plus gros. RESPECT !

Setlist Abyssal Ascendant Beyond-One / March / Martyrs / Nightmarish / Dweller / Nilgri / Wombs / Church / Teared Up / Coven Of Agony

Autant le dire direct, cette soirée fut une franche réussite à tous les niveaux !

 Il est l’heure d’accueillir des vétérans de la scène régionale, plusieurs albums, un nombre de concerts impressionnant et un nom emblématique, il s’agit, évidemment, de Carcariass ! Si j’ai vu les autres groupes de la soirée, au minimum, à deux reprises en live ce n’est pas le cas de Carcariass, un comble vu la stature du combo dans la scène extrême ! Le public se masse devant et les morceaux s’enchaînent. Malheureusement le son de grosse caisse est, de mon point de vue, bien trop en avant et il m’est impossible de rentrer dans ce concert. À voir la réaction des gens ça envoie mais ce soir ça ne veut pas et je reste hermétique face à ce groupe. Le lendemain Carcariass ouvrait pour Coroner au Grillen à Colmar, avouez que ça a de la gueule ! Notons que les albums du groupe étaient proposés pour seulement 5€ au merch. Pour finir leur prochain album devrait sortir d’ici quelques mois, c’est Drop (Sybreed, Samael) qui s’en est chargé, étant fan de son travail j’ai hâte d’écouter le résultat ! 

Setlist Carcariass Star Implosion / Revenger / Ultimate Escape / Domination / Genetic Conformity / Chaos & Decay / Watery Grave / Psychotic Starship / Letter From The Trenches

 Swarmageddon a pour mission de clôturer la soirée. Les Bisontins que j’ai pu voir à 6 reprises depuis 2018 ont sorti Inhuman en 2020 et ont aussi accordé une interview à MIFC consultable ici On est plutôt actif sur le site, non ? C’est l’occasion parfaite de découvrir les nouveaux morceaux sur scène. Malgré l’heure (minuit) et la fatigue, les spectateurs sont encore devant la scène et Swarmageddon enchaîne les titres de manière admirable. On pourrait qualifier leur musique de death metal mélodique, si les influences étaient marquées sur leur premier disque (fréquent quand on groupe commence) le groupe est parvenu, depuis, à avoir une identité plus marquée ! Ça headbangue sévère sur scène et le public donne tout ce qu’il peut. Très bel échange et excellent concert de la part d’une formation qui est un sérieux espoir de la scène régionale, à revoir et à soutenir donc !

Setlist Swarmageddon Silence Of A Billion Scream / Death Traps / Brave New World / Die And Retry / Blood Stained Origami / Reanimation / The Last Escape

 Avec près de 200 personnes ce soir, + de 150 entrées, les groupes, l’association, les bénévoles ainsi que deux hyperactifs de France, Black, Death, Grind qui avaient un stand de merch, cette soirée fut remarquable. Bravo aux Sapins Métaliks qui ont marqué des points ce soir. Il va falloir faire très fort la prochaine fois mais en attendant, reposez-vous bien, c’est plus que mérité !

Site de l’association

Facebook de l’association

Photos par PiM Photograpy, son facebook