Une nouvelle asso qui veut faire des concerts Metal ! on ne peut qu’approuver ! Et qui dès le début nous contacte pour demander des conseils afin de proposer un repas végé. On sent que nos différents stands ont eu un impact et que la démarche sur la fin de l’exploitation animale dans les concerts fait son chemin ! C’est donc l’association des Sapins Metaliks, menés par un couple énergique qui a su monter en peu de temps une équipe de bénévole, ce que à quoi je dis respect !  Ce soir ils proposent leur première date avec une affiche totalement locale dans cette belle salle de Guyans Durnes. Out(rage), Assigned Fate et the Maniax.
 
Le stand MIFC est en face de la scène, je n’ai jamais eu une aussi bonne position pour profiter d’un live !! Au top ! Bon ok hormis Out(rage), j’ai déjà vu 3 fois cette année les 2 autres groupes donc il n’y aura pas trop de surprise, c’est surement le seul petit reproche que je pourrai faire mais après tout, autant misé sur des valeurs sures.
 
« 1 de 2 »
La soirée commence avec un public encore peu présent (ça devient vraiment une mauvaise habitude mais il y a avait Vulcain à Montbéliard) et c’est les Jurassiens de Out(rage) qui défouraillent les premiers. Et là, c’est la claque !! Leur Metal Hardcore est carré, puissant, totalement habité. Ce chanteur à la belle moustache ne va pas ménager ses efforts pour faire entrer le public dans son univers, et ça marche ! ça pogotte de 8 ans à 60 ans (âge presque approximatif). Le batteur, assez jeune mais foutrement efficace, assure avec la basse une très bonne section rythmique, qui leur permet de se frotter au « Sic » de Slipknot et de s’en tirer avec brio !! Vraiment la surprise de la soirée !!!
Le son est bon en ce début de concert, c’est d’ailleurs l’équipe de Rock, nature et Distorsion et d’Assigned Fate qui s’en charge !
« 1 de 3 »
Ce qui s’avère compliqué quand justement c’est Assigned Fate qui monte sur scène ! Dès le début du set, le micro de Seb montre des signes de faiblesse, il fonce donc derrière la table pour régler le soucis, quel homme, il est partout ! Un dieu grec !
Comme je le disais, c’est le 3 ème concert des pontissaliens auquel j’assiste (Guerre du Son, Agité du local et ce soir) et je reste sur mon dernier report, rien ne peut les faire douter, leur Metalcore qui oscille entre Lamb Of God et August Burns Red fait mouche auprès du public, circle pit (ok petit circle pit car en tout il doit y avoir 70 personnes), pogo ! La petite photo avec le public, on y voit des têtes connus (au visage bien grimacé) !!
 
Le public profite de la pause pour tester la bière locale, La Clan, et le fameux sandwich Vegan (Le Houmous a bien rempli mon gros bide).
« 1 de 2 »
The Maniax s’installe, et comme Assigned Fate, 3 ème concert … euh non 4 (Le bruit du renard, la guerre du son, le Swamp Fest – il était venu remplacé au pied levé – et ce soir). Alors bon je suis un peu moins attentif ce soir et j’écoute un peu façon bruit de fond. Leur Rock’n’roll aux influences Surf Rock s’écoute facilement mais entre fatigue et discussion avec des potes, mon avis ne sera pas totalement objectif. Et en plus j’ai pas pu prendre trop de photo, pourquoi autant de fumée les gars ?? Allez il me reste encore une date en décembre !
 
Et voilà la soirée touche à sa fin. Une première réussie pour l’association des Sapins. Orga au top, à manger (moins d’ail dans le houmous) et à boire, des bonnes conditions pour les groupes, aucun doute, il faut continuer comme ça !!
« 1 de 2 »
Please follow and like us:

Premier concert ce samedi à Guyans Durnes !

Au programme

Assigned Fate + The Maniax + Out(rage)

1/Qui sont les frappadingues qui sont à l’origine d’une telle association et pourquoi vouloir nous souiller avec des musiques saturées ??
Les Sapins Metaliks, c’est au départ David, président de l’asso, élevé au son de Johnny Hallyday et Mike Brant. À l’adolescence, il découvre Iron Maiden, Slayer, Sepultura… et comme il n’a aucun don pour la musique, il se tourne vers le headbanging. Passionné de tout ce qui fait le genre rock, il entraîne Amel en concert et autres festoches et réussit à la convaincre de l’épouser et en option de devenir secrétaire de l’asso. Nico, le trésorier, c’est la bonne rencontre, le copain toujours prêt à partir faire un pogo avec sa chemise à fleurs et à nous porter sur un slam. On a choisi ce type de musique parce que c’est celle qui nous plaît et parce que ça fait râler Michel Drucker. Plus sérieusement, on aime son énergie et sa diversité.

2/Maintenant qu’on sait qui et pourquoi, il nous manque le lieu, pourquoi à cette endroit précisément ?
Charbonnières-les-Sapins? Parce que c’est l’endroit sur Terre sur lequel on a atterri. Et pour le 9 novembre, Guyans-Durnes, parce que c’était la seule salle dispo à cette date.

3/Vous organisez votre premier concert le 9 novembre, parlons ensemble de cette date. Pourquoi ces groupes en particulier ?
On suit depuis quelques temps Assigned Fate et The Maniax. Tout aussi différent qu’impressionnant. On adore! Et on a voulu proposer pour cette première soirée plusieurs styles. Pour Out(rage), ce sont les premiers à nous avoir sollicités et après avoir écouté leur EP, on a voulu leur faire une place.

4/A quoi doit on s’attendre ce samedi ? des animations, des stands , de la bouffe vegan ?
Pas d’animation sinon les trois concerts et les stands des groupes. Buvette et restauration seront sur place avec une proposition de sandwich végétarien. L’asso a pour objectif de faire bouger le commerce local du coup la majorité de ce qui sera proposé sera issu du circuit court.
Pour le sandwich on peut le qualifier de vegan aussi je pense : pain/houmous/chou chinois et poivrons.

5/Je sais, c’est le premier mais au fond de vous, vous êtes déjà dans le prochain ! des idées de groupes ?
Des tas ! On a reçu beaucoup de sollicitations et puis on a nos propres envies. Mais pour le moment on se concentre sur la soirée du 9 novembre. Mais si on pouvait avoir Trollfest et Tagada Jones, ce serait énorme!

6/Et sinon pour la bière, on boira quoi ?
De la Clan! Une superbe bière qui nous vient de Dammartin-les-Templiers. Vous pourrez la gouter et regoûter (avec modération) tout en tapant la discute avec Nicolas, son brasseur.
Please follow and like us: