Samedi 18 septembre 2021, ça fait depuis mars 2020 soit 18 mois que tout est compliqué mais progressivement les concerts reprennent et ça fait rudement plaisir ! Direction la nouvelle soirée des Sapins Métaliks à Etalans. Je m’y rends à l’heure du goûter pour voir les copains / copines et assister à une partie des balances des groupes. L’association a décidé de changer de salle et bien lui en a pris, l’espace socio-culturel de ce village est parfaitement adapté à ce type d’événement.

Live report par Seb et photos par Amy Lee

À 19h, les spectateurs arrivent gentiment et boivent un coup en attendant The Dirty Ones. Les sourires sont nombreux, forcément… Le premier groupe finit le linecheck et c’est parti pour un gros set set hard rock. Depuis 2 ans et demi cette formation, basée à Bannans, travaille ses morceaux et concert après concert T.D.O montre ses progrès et ceux-ci sont impressionnants. De plus, les Doubistes viennent d’enregistrer leur premier album qui devrait sortir l’année prochaine autant dire que les titres sont parfaitement exécutés. Le son est excellent et en matière d’ouverture ça fait parfaitement le boulot ! À revoir donc encore et encore. « I Lose My Mind », « Drop The Line » font toujours effet !

 

 Place ensuite à Holy Fallout, j’attendais de les voir car leur rock prog est d’excellente facture. Malgré la pandémie ils n’ont pas chômé ces derniers mois avec des clips, l’enregistrement d’un album (pour 2022) ou encore quelques concerts dont un au Moloco à Audincourt pour l’événement en ligne de Metal In Franche Comté (Webzine / asso présent(e) avec un stand ce soir) il y a un an. Il se dégage d’Holy Fallout une sérénité évidente. Ça joue propre et les compos sont très bien construites. Le chant est un gros point fort du combo car hurler ou chanter en clair est une chose mais parvenir à faire les deux correctement fait toujours son petit effet. Avec l’arrivée de Pierre-Emmanuel Fischer à la guitare, un technicien son reconnu, nul doute qu’Holy Fallout va encore prendre de l’ampleur. Un live particulier puisque je me suis retrouvé à faire les lumières alors que ce n’était pas prévu. Ils assureront la première partie de Fractal Universe à Audincourt le 2 octobre, bravo !

 

 La troisième formation se nomme Death Decline, il s’agit, assurément, de la tête d’affiche de la soirée. Les Dijonnais s’apprêtent à sortir leur troisième album et ont fait de nombreuses dates. Les balances sonnaient déjà bien mais en live avec un public en face le thrash / death de ces mecs fait mouche. La retenue des gens, au départ, n’est plus qu’un lointain souvenir. L’espace de 45 minutes la frustration accumulée depuis mars 2020 s’éloigne un instant, nous avons droit à un wall of death, du circle pit en veux-tu en voilà et de nombreux slams ! La mission de Death Decline est de nous chopper et nous en foutre plein la gueule. Mission accomplie avec succès. C’est carré, brutal et sans concession, tout ce qu’on attendait ! Mention spéciale au chanteur qui a assuré le live malgré un soucis de santé ! Vous saviez que ces mecs ont un morceau qui est dans un épisode de South Park ? Et ben c’est le cas et c’est vraiment super classe, non ?

 

 Ce sont les jeunes de Sarcasme qui clôturent la soirée. Je n’ai jamais pris la peine de les écouter bien que leur nom circule depuis quelques temps. Seule chose que je sais c’est qu’ils sont jeunes. Effectivement c’est le cas, hormis le bassiste (le père de l’un d’entre eux ?) qui est un quadra, la moyenne d’âge des autres ne doit pas dépasser 20 ans ! Leur fan club présent sera à fond du début à la fin. Les deux premiers morceaux m’ont laissé perplexe, beaucoup d’influences et des morceaux qui me semblaient partir un peu dans tous les sens mais progressivement les jeunes parviennent à se mettre une bonne partie du public dans la poche. Le nouveau guitariste assure et s’amuse, le chanteur s’éclate et alterne différents types de chant. Si tout n’est pas encore hyper carré le potentiel semble, tout simplement, énorme et laisse présager que s’ils continuent sur cette lancée ils vont faire mal dans les années à venir ! Le vocaliste annonce deux reprises, nous avons droit à l’indémodable « Roots Bloody Roots » de Sepultura ainsi qu’à « Toxic Garbage Island » de Gojira. Effet garanti ! Tantôt death, tantôt metalcore, tantôt autre chose, Sarcasme fait sa tambouille et ça marche plutôt bien. Prometteur.

 

 Ce fut donc une excellente soirée, bravo aux Sapins Métaliks et à ses bénévoles. Un big up à Roux et Ben qui ont fait une installation son / lumières remarquable. La programmation de qualité a su satisfaire les amateurs de rock et metal et tout ça pour seulement 10€. La vie reprend doucement alors retournez voir des concerts et soutenez les gens qui se bougent. (J’ai pris quelques photos avec mon portable mais c’est tout, juste envie de profiter). Ci-dessous une vidéo de chaque groupe, écoutez, c’est gratuit ! 

« 1 de 2 »