Obsession

Style :
Thrash Metal
Membres du groupe :

Antoine – Chant,

Cachou – Batterie,

Alex – basse,

Alexis et Steph – Guitares

Ville d'origine :
Lons le Saunier

Biographie

Longtemps groupe de reprises heavy, Obsession déménage sur Lons en 2014 et trouve son line up en 2015 pour se lancer dans la compo. Le 1er album est sorti en 2017. Le groupe joue très souvent live un peu partout et compte un grand nombre de shows à son actif. Le 2ème album est en cours de réalisation.

Discographie

Obsession - Century of decadence - 2017 - obsession steph
Century of Decadence 2017

Clip

Albums Photos

Obsession - Ragnardrock 2015

Articles

Thrash Metal - Top 10

Thrash Metal : Mon Top 10

Mes playlists quotidiennes peuvent varier en fonction de mon humeur. Dans celle-ci, j’ai collecté quelques titres, groupes qui représentent (pour moi) de la meilleure façon le Thrash Metal depuis un peu plus de 30 ans déjà (oui cela ne nous rajeunit pas du tout).

Anthrax – Madhouse (1985)

« Madhouse » est un incontournable et un classique d’Anthrax et de quasi tous leurs concerts. Le riff Ian Scott et le solo de Dan Spitz ne laissent pas indifférent et on ne peut pas ne pas headbanger ! A noter que le clip à l’époque a été tourné dans un asile psychiatrique et leur valut une interdiction de diffusion. Tout un programme !

Metallica – Master of puppets (1986)

Commençons par l’un des premiers groupes à s’essayer au Thrash metal et qui est devenu l’un des plus connus. « Master Of Puppets » fait partie des premiers albums du genre que j’ai pu écouter, d’autres viendront notamment Megadeth, Slayer, Kreator etc.

Slayer – Angel of death (1986)

https://www.slayer.net/Qui dit Thrash Metal dit Slayer ! Membre du cercle très fermé du « Big Four », ils incarnent à eux seuls une génération de Thrasher old school. « Angel Of Death » écrit par le regretté Jeff Hanneman et sujet à controverse lors de sa sortie, pour moi ce titre et l’album font partie des classiques à avoir sous la main !

Megadeth - Tornado Of Souls (1990)

Un riff sec et rapide, pour lancer « Tornado Of Souls »  dans le très bon « Rust in Peace ». Pour moi, il fait partie des meilleurs titres de Megadeth, que j’ai eu la chance de voir en live. Marty Friedman nous sort un solo qui a réussi à séduire Dave Mustaine et a fait de lui le guitariste attitré de Megadeth pendant presque 9 ans rien que ça !

Exodus - Strike of the Beast (1985)

J’ai toujours dit que le « Big 4 » du Trash Metal des années 80 aurait dû s’appeler le « Big 6 », à savoir Metallica, Slayer, Megadeth, Anthrax en rajoutant Testament et Exodus. « Strike of the Beast »  est le dernier titre de l’un des meilleurs albums d’Exodus et fait pour les concerts ! Je me rappelle encore le Circle Pit / Wall Of Death lors du HellFest 2012 avec un Gary Holt et Rob Dukes en feu !

Testament – Rise Up (2012)

Testament avec « Rise Up » on voit bien l’étendue du savoir-faire du groupe en jetant une belle salve Thrash nostalgique qui nous rappelle bien les fondamentaux. La voix de Chuck Billy est comme un bon vin. Ajouté à ça les guitaristes Eric Peterson, Alex Skolnick et le batteur Gene Holgan, des musiciens comme on en fait plus. A écouter sans modération !

Kreator – Enemy Of God (2005)

Le combo allemand démarre son opus avec le titre parfait « Enemy Of God ». Kreator propose un rythme implacable, des riffs et solos très rapides, mais toujours avec la mélodie qui fait mouche, son chant au débit digne d’une mitraillette nous embarquent dans un rythme et un Thrash déchaîné !

Warbringer – Remain Violent (2017)

Les jeunes prometteurs Warbringer ont un bel avenir devant eux. Avec le titre « Remain Violent » on arrive à voir du début à la fin qu’il est implacable, impitoyable, voire cruel, mais qui aussi conserve certains aspects mélodiques. Bref, du bon Thrash comme on l’aime !

Overkill – Hammerhead (1985)

Extrait de l’album « Live in Overhausen » dans lequel Overkill joue l’intégralité des excellents albums « Feel The Fire » et « Horoscope ». Tout est là, Bobby Ellsworth avec ses cris aigus et nasillards de dément, les guitares ont un son bien épais, elles ne sont pas là pour de la figuration et la batterie tenue par Eddy Garcia « The Mexicutioner » tabasse bien comme il faut. Une bonne ration d’Overkill !

Annihilator – Alison Hell (1989)

Annihilator est un des rares groupes de Thrash faisant partie de ceux qui produisent du vrai bon son. Il fait partie de ceux qui sortent un chef d’œuvre en début de carrière. Ce chef d’œuvre est « Alison Hell », dont l’auteur n’est autre que Marty Friedman (Megadeth) ! Un titre ravageur, au riff percutant et à l’ambiance menaçante par moments hypnotique avec des solos de fous !

ALEISTER

Style :
Thrash Metal Old School
Membres du groupe :

Bass : Didier Renaud /

Guitar/Vocals : David Roustany

Drums : Neon

Ville d'origine :
Thiancourt

Biographie

C’est en 1987 que le groupe de Thrash Métal ALEISTER entre en scène, après quelques démo-tapes, le groupe se voit proposer de participer à la première compilation de Metal français « Total Virulence » avec le titre Schizophrenia. S’ensuivent de nombreux concerts aux cotés de Massacra, Loudblast, Crusher, Mercyless …
1992, ALEISTER entre au Delta Studio à Hambourg pour l’enregistrement de son premier album « Tribal Tech », 10 compositions aux couleurs et aux sonorités techno Thrash qui traduisent l’esprit de la formation à cette période.
Deux ans plus tard Semetery Records à l’idée de regrouper les leaders de la scène sur la compilation « Brutale Génération » le groupe y inscrit le titre Bastard. ALEISTER participe au Brutal Tour et enchaine les concerts en partageant l’affiche avec Treponem Pal, ProPain, … le groupe se voit proposer d’ouvrir le festival des Eurockéennes, il est le premier band de Thrash à s’y produire, mais ça c’était avant !
ALEISTER revient avec un nouvel album « No Way Out «, un concentré de puissance et de précision, le groupe vous ouvre son univers et vous propulse dans sa propre vision du Thrash Métal.

Discographie

aleister cover
2019 – No Way Out – M&O Music

1989 – Total Virulence – Virulence
1992 – Tribal Tech – Crypta Records
1995 – Brutale Génération – Semetery Records

Clip

Albums Photos

Articles

10917227_765130163569954_5467429611376238654_o

Groupe originaire du Nord de l’Isère, DISCIPLES OF AETHER pratique un Thrash Death Core bien exécuté ! avec la particularité d’avoir 2 chanteurs, alternant voix Death et Thrash en Français s’il vous plait ! Chose rare dans ce style !

Pour vous faire une idée

https://www.facebook.com/DOAtdc/timeline

Franchement comme premier live report, le Hellfest, c’est un sacré boulot mais bon l’année 2014 ayant été un événement énormissime en terme d’affiche, les Francs Comtois se devaient d’y être !

Jeudi

Départ bien tôt le jeudi matin de notre Franche Comté pour rejoindre Clisson et son festival de l’Enfer ! Et comme à chaque fois, putain ce monde !! Va retrouver tes potes dans tout ces chevelus !
Après avoir récupérer le fameux sésame qui m’a ouvert cette année les portes du « carré VIP », la partie de camping commence ! Affronter le cagnard, la passerelle avec tout le bordel, faut vraiment être organisé ! Bref, installation et première canette, enfin !! L’occasion de retrouver ou de rencontrer de nouveaux metalleux ! Et aussi de nouvelles façon de picoler ! Le Circle Pastis, vous connaissez ? Moi, maintenant oui et je pense pouvoir dire, plus jamais ça ! Depuis je me suis remis au Pontarlier !

Vendredi

Le Metal Camp Franc Comtois
Le Metal Camp Franc Comtois

Une nuit nantaise, puis les choses sérieuses commencent !
Premier concert pour moi, quoi de mieux que les Français de Nightmare ! Un bon heavy comme on les aime par chez nous. Puis je rejoins la tente Temple/Altar, déjà bien remplie pour assister au set de Necroblood. Je vais après enchaîner les set entre Temple/Altar, assistant aux concerts d’Impiety avec un son parfois bien brouillon, Gehenna bien bourrin, Kronos une découverte pour moi malgré le nombre de concert qu’ils font par an, pour arriver sur Loudblast que je vois pour la première fois ! Pas déçu mais pas friand de leur musique non plus ! Retour devant la Temple pour Impaled Nazarene … Autant j’adore la musique mais en live je trouve que ça manque de patate, et Mika ne bouge que trop peu !
Je quitte un peu l’atmosphère très poussiéreuse pour la mainstage 2 et le concert de Sepultura qui me laisse sans voix … y a pas à dire j’ai vraiment perdu le groupe après « Roots ». Par curiosité je suis de loin le passage de Rob Zombie dont je ne connais que quelques titres et j’avoue, j’ai bien aimé même si je pense que ça passerait mieux avec l’obscurité.
Maiden approche mais je vais quand même voir un petit coup Enslaved … pour repartir aussi vite vers les Mainstage. Je crois que le viking qui sommeille en moi n’aime pas trop l’évolution (de qualité musicalement) du groupe.
Voir Maiden et mourir (ça marche aussi avec AC DC) ! Et franchement, ça valait le coup de venir d’aussi loin pour voir une idole du Heavy Metal à qui la moitié des groupes de Metal doivent leurs influences. On sent qu’ils sont content d’être là (quoi ils sont payés, manquerait plus qu’ils fassent la gueule!) et ils nous en font profiter ! Je ne m’amuserai pas à citer tous les titres mais presque toutes les époques sont passées en revue et les hits ne manquent pas ! J’ai beau aimé Paul Di Anno, Bruce assure, communique (même le match de la France dont on se fout complet non?) avec le public !
Devant un tel concert, il faut être fou de partir mais bon Watain joue, et putain Watain j’adore (vu 4 fois déjà, dont une fois il y a juste 3 mois, quand on aime on compte pas).
Donc je me glisse au premier rang (bizarrement sans trop de mal) pour assister à la cérémonie et au déluge de titres dont ceux du dernier album qui passent sacrément bien en live ! Watain est l’essence même du Black Metal, ça sent la mort, le souffre, la charogne et le sang (toujours se préparer à en prendre dans la gueule si on est devant). Une fin de journée idéale ! Vivement demain !

 Samedi

Samedi matin sera brutal, pas moi qui le dit c’est Benighted, Stay Brutal !
Petit tour par notre cher Leclerc au couleur du Hellfest pour acheter un truc bien utile vu la chaleur, la biafine pour soulager des putains de coups de soleil et un autre bien utile pour le froid … un duvet plus chaud ! Contraste bizarre de la Bretagne !

Temple of Baal
Temple of Baal

La journée commence avec Nefarium puis avec Temple Of Baal, que du bonheur ! Dire qu’ils ont joué dans notre belle région il y a bien 10 ans (avec Antaeus), c’est dire depuis combien de temps je ne les avais pas vu en live ! Et pas déçu, ça arrache toujours autant, ils envoient un bon Black Trashisant ! Comme d’hab, on enchaine sur la Altar avec les Mercyless qui assurent bien devant un public qui attend Benigthted ! Et mon petit chouchou arrive, Trollfest ! Que dire, ENORMEEE ! Un bon gros bordel qui aurait quand même mérité un meilleur son mais allez on va pas chipoter ça fait du bien de pogoter de bon matin !
Benighted, c’est comme Watain, en live jamais déçu ! Mais putain c’était trop court !!
Bon là j’avoue, j’ai un trou … trop d’alcool, trop de groupes, trop de choses à voir mais en tout cas je refais surface pour voir Shinning et me dire que bon ouais c’est bien joué mais franchement ça donne pas envie de bouger …
Alors que Tsujder !! un putain de Power trio à la Motorhead qui joue du Black sans compromis ! Fan de la première heure je ne m’en lasse pas ! La reprise évidente et géniale de Bathory me donne envie de les revoir dans une plus petite salle un des ces jours !
Au loin j’ai vu Max Cavalera et son groupe … j’aime pas j’aime pas ! Y a rien à faire !
Bon comme beaucoup (beaucoup c’est le mot mais on arrive quand même à s’approcher) je viens voir Aerosmith car franchement c’est un groupe qui a marqué mon adolescence ! Et que dire encore une fois qui n’a pas été dit ! Jouissif ! Un son très propre (on dirait un Dvd par moment) permet de pouvoir entendre ces titres sur lesquels on a emballé dans les booms (ou bien pris des râteaux faites votre choix) ! Et comme avec Maiden, la faute aux groupes qui se chevauchent, je m’éclipse pour aller voir Eluveitie, qui franchement assure du feu de dieu (des dieux?) mais putain, il y a trop de monde, je suis à l’entrée du chapiteau et donc je profite à moitié du concert !! A revoir dans une salle je pense !
Je reste pour voir un petit bout de Gorgoroth mais le cœur n’y est pas, je préfère l’ancien line up ou encore Godseed
Retour au camping pour un sommeil (enfin si on peut dire dormir au Hellfest) réparateur !

Dimanche

Dimanche est là et la sensation de la fin se fait déjà sentir, snifff !
Azziard sous la temple ouvre ce dernier jour, et putain, ils sont bons ! Un groupe à suivre !
Je zappe pas mal de groupes pour profiter du Metal Market et le stand d’Adipocere (nostalgie quand tu nous tiens, c’est avec Christian et Christophe que j’ai découvert un sacré paquet de bons groupes ). Me revoilà devant la Mainstage 2 pour découvrir Powerwolf, et franchement sacré chanteur ! Je découvre et j’apprécie !
Et après, je ne vous cache pas que je suis venu pour Emperor ! Donc je me faufile dans les premiers rangs pendant Annihilator, au passage très très bon!
Arrive Behemoth que j’étais impatient de voir en live tant leur renommé live est grande ! Hormis le fait de jouer en plein jour, c’est une tuerie !! Le set se termine sur le tube « Oh Father, Oh Satan, Oh Sun » qui est tout simplement sublime !! Puis c’est l’attente, j’écoute au loin Soundgarden qui me rappelle mes années collèges !

Emperor
Emperor

Et enfin, Emperor !!! qui joue l’intégralité de « In the Nightside Eclipse » … que pourrai je vous dire tellement je suis un fan de ce groupe. Jouer un album peut s’avérer un risque si des titres sont moins bons que d’autres mais ici aucun risque, c’est un enchaînement de morceaux cultes, véritable monument du Black Metal ! Les musiciens sont au top, ça fait plaisir d’entendre un batteur, Faust, qui tape à l’ancienne. Un final en apothéose avec des titres du premier EP. Tellement claqué par cette attente, j’assiste au concert de Black Sabbath tranquillement au fond du terrain en me disant qu’il y a un moment où il faut savoir raccrocher le micro … le chant y est presque mais le reste … Mais bon on ne dit pas de mal des légendes !
Je repars vers la sortie en passant quand même sous la temple où 1349 joue ces dernières notes !! ça avait l’air bien. Dommage ! Opeth, clôture cette cuvée exceptionnelle du Hellfest, bons groupes, beau temps !
Retour à la réalité le lundi, il faut bien rentrer même si le cœur n’y est pas ! La preuve il pleut sur le chemin du retour ! A l’année prochaine Clisson !

Point positif de cette année : Le Metal corner, sa déco ! Les têtes d’affiches ! Plus de chiottes !
Les douches, j’ai jamais attendu plus de 10 min, faut savoir y aller au bon moment ! Les casiers !

Point négatif : Bah trop de monde mais bon faut pas se plaindre du succès d’un festival ! Les canons à eau venus trop tard ! Cette maudite poussière !

Mes souhaits pour l’année prochaine : Manowar, Metallica (pourquoi pas hein?), Mayhem, Slipknot, Deicide, Cannibal Corpse, Arcturus, Doctor Livingtsone, Amon Amarth, Alestorm, Venom, Bombers, Nightwish,…

Edit le 15 février : oh j’avais quand même pas mal anticipé ! Mayhem, Slipknot, Cannibal, Doctor Livingstone, Alestorm, Venom, Nightwish !

Place aux photos