Lamb Of God « VII: Sturm Und Drang »

Disponible dans votre magasin Cultura Besançon

Vous allez rire, je n’avais jamais écouté Lamb of God jusqu’à aujourd’hui ! Pas que l’occasion ne se soit pas présenté mais rien dans ce groupe ne m’avait jusqu’à maintenant attiré vers eux ! Mais les interviews du chanteur, marqué profondément par le décès d’un fan et surtout par le séjour dans les prisons Tchèques suite à la plainte déposée par la famille, m’ont finalement donné envie d’y jeter une oreille ce nouvel album, tant on sent la douleur de l’homme dans ces propos. Et sans surprise, cela se ressent aussi dans la musique.

Lamb_Of_God_-_new_album

Passons donc ces événements et revenons au plus important. Ce nouvel album marque le retour du groupe après « Résolution » sorti il y a 3 ans (que j’ai écouté avant cette chronique). Il y a une certaine évolution avec de plus en plus de chant clair par exemple. Mais musicalement, on reste dans la même veine. A savoir un Power Thrash Metal typiquement américain qui aurait croisé le Death Moderne Suédois !

L’influence Pantera me semble incontournable, et je pense largement assumée (tant au niveau du chant que sur les parties plus groovy). Et ça j’adhère complétement !

Cet album regorge de très bon titres, « Nightmare Seeker » d’ailleurs reste mon préféré. « 512 » est lui aussi un morceau de choix, avec son rythme plus lent, sa guitare au riff entêtant, il évoque d’ailleurs son passage en prison et cela se ressent dans la puissance du chant.

« Overlord » et son chant clair très mis en avant qui m’a fait pensé à du Metallica,

Bref, cet album est une réussite, et une sacrée découverte pour moi. Je suivrai maintenant avec intérêt ce groupe !

PN_ajouter_panier