Celtibeerian « Tirikantam » et « Keltorevolution »

  • par

Grosse découverte réalisée lors du Ragnardrock Festival 2015, je me suis senti obligé de repartir avec leurs albums (et pas des promos, j’ai payé de ma petite poche – bien percé lors de ce fest – car on le rappelle, ici on fait ça pour se marrer par compléter notre collection de CD).

tiri
Commençons par le plus ancien « Tirikantam », véritable enchaînement de musiques à boire et à danser emmener par un chanteur sacrément bien inspiré, mélange de chant plutôt punk/rock (à tendance celtique genre Dropkick Murphys) et de chœur. Coté musique, là aussi c’est vers le musique celtique qu’il faut se pencher car ce sont eux même qui nous le disent en interview, leur influence est à chercher dans les Andro Bretons plus que dans les groupes purement Metal Folk actuel. Bon malgré tout, l’ombre des Finntroll et Alestorm est carrément présente sur ce premier album.
Les instruments folk sont par contre très bien intégrés dans leurs compos, loin de suivre les parties Metal elles sont l’atout de ce groupe, donnant à ce premier album l’envie d’en entendre plus !

Ce qu’on fait tout de suite avec « Keltorevolution ». Plus professionnel (même si le premier était déjà bien réalisé) au niveau du son et des compos, ce nouvel album marque le retour d’un groupe qu’il faudra suivre car capable de pondre de sacrés hymnes, « The Booze Song » en est le parfait exemple. Même si le premier titre m’a trop rappelé Eluveitie (c’est pas un reproche mais bon pas besoin de copier ce groupe qui commence à tourner en rond) avec un chant féminin et un chant plus extrême que sur le premier album.
Heureusement cette sensation ne dure pas car « the Booze Song » vient tout de suite rappeler qu’on a affaire à un groupe qui aime la bière et les pubs enfumés que les gros fest ! Un rythme punk, des chœurs, bref un titre qui fait sauté et taper du pied !
La suite, « Fields of Celtiberia » qui laisse place au chant de la violoniste sublime et envoûtant , est plus mid Tempo et permet de calmer un peu le rythme de l’album avant une avalanche de titre tout aussi speed les uns que les autres.
On ressent donc sur ce nouvel album des influences venant de groupes plus Metal comme Korpiklaani ou Eluveitie mais sans perdre la fraîcheur de leur début et surtout l’originalité qui les caractérise !
Un groupe à voir en live de toute urgence !!

http://www.celtibeerian.com/