The Defibrillators « Electric Fist »

  • par

Dire que je viens de chroniquer du Black Metal 5 min avant, on peut dire que c’est passer du coq à l’hippopotame … Mais je ne suis pas à un défi (début de jeu de mot pourri) près !! Alors place au Defibrillators, ce qui est marrant à chroniquer pour un ambulancier (deuxième vanne moisie).

Groupe savoyard qui a déjà bien écumé les zincs de France et de Navarre, The Defibrillators s’est tout simplement le réveil qu’il te faut le matin. Cette musique c’est une tarte dans ta gueule accompagné d’un cou dans les valseuses. Ces gens là sont tombés dans le Rock’n’Roll quand ils étaient petits et ont depuis gardé des séquelles irréversibles et c’est tant mieux. Ne changez rien !

Musicalement, comme le dit la bio, c’est comme si Iggy Pop avait fait du sexe avec Queen of the Stone Age. Je rajouterai que dans ce gang band improbable, les MC5 et RATM sont venus se mélanger ! Je vous vois venir avec ma dernière remarque, que viens faire RATM la dedans, et bien juste ce groove que peu de groupes sont capables de faire ressortir de leur musique, écouter le morceau « Fame » et venait me dire après que je me trompe !

Sinon, le reste de l’album c’est une musique bien « Garage » sublimé par un son venant d’un autre monde, sale mais tellement propre, bien vintage que l’on doit au Buffalo Studio de Londres !

J’aime cette voix, clair mais qui garde cette folie que Hendrix savait si bien manier ! Encore une influence musicale du groupe que l’on retrouve tout au long de ce cd qui passe à une vitesse impressionnante. Car ils sont aussi punk ces gars là, avec des titres assez court … sauf le dernier qui dure 17 min … non je déconne c’est parce qu’il y a un petit bonus.

Alors ouais en chroniquant ce CD je suis sorti de ma zone de confort mais je ne regrette pas et le cd va aller se glisser dans le lecteur de la voiture pour me foutre la pèche le matin !

facebook https://www.facebook.com/TheDefibrillators/