Vous connaissez Kiki ? …Mais si ! Vous savez bien : La peluche ! Le petit singe des années 80 avec sa tétine ! Ça y est , ça vous revient ?? Et bien Kiki, il a bien grandit depuis. Et vous savez quoi ? Il est devenu un vrai rocker… Du rock poilu quoi ! Chaque semaine, il anime une émission, avec l’aide de Bastien, son « Humain » : « Le Rock à Kiki ». Le menu se veut efficace : une première heure en live avec des découvertes de morceaux, d’artistes, des anecdotes Kikiesques, des intervenants qui se frotteront au pelage mi-soyeux mi-metalleux de cette peluche, et d’autres surprises à découvrir ! Ensuite, car c’est là l’essence même de cette émission, des Kikinterviews exclusives, loufoques, sérieuses, drôles, ambitieuses, bref… Kikiesques ! On se retrouve au cœur du sujet, au milieu des artistes eux-même, ou en live sur les concerts. Tout ça c’est en direct sur « Rockenfolie, la Radio », mais aussi rediffusé par toute une panoplie de partenaires : LNA Radio, RadioHeavyMetal, Indé Spirit, Radio Metal Sound, Canal Fuzz Radio. Grâce à son micro impitoyable et sa gueule d’ange, Le Rock à Kiki vous dévoilera toute l’actualité des artistes !

Mais ce soir, Kiki a ajouté une nouvelle corde à son arc. Il s’est mis dans sa petite tête de singe l’idée de créer son propre festival ! Alors du haut de ses 15 cm à peine, il a ameuté ses copains musiciens, il est allé s’envoyer 2 ou 3 jus de bananes (au rhum ?) dans son bar à concert préféré, et le tour était joué : Le premier « Kiki Festival » est né.

Photos des lieux et de Kiki / Kikette

En ce samedi 19 janvier, le Farmer à Lyon a ouvert ses portes au public venu en masse dès 18h. Les hostilités ont commencé par l’interview de 3 groupes présents ce soir. Ces interviews seront bien sûr rediffusées lors des prochaines émissions du singe.

Photos des interviews

Ensuite, les premiers musiciens sont montés sur la petite scène. Histoire de commencer tranquillement, Kiki a proposé 2 sets acoustiques : Anthony, de « Mauvaise Pioche » a eu la lourde tâche de débuter la soirée. Le gaillard est seul du scène avec sa guitare, sa voix un peu « rock’ailleuse » et sa bande son. Il est seul mais il fait tout : Il a écrit les paroles et la musique de ses chansons, et sa bande son, c’est lui qui l’a construite de A à Z avec son synthé et son ordinateur. Il a des projets plein la tête et fait partie de plusieurs autres groupes tels que « Guérilla Poubelle » ou « Intenable ».

Photos de Mauvaise Pioche

« Intenable » justement, ils n’ont pas pu tous venir depuis Bordeaux ce soir, mais Kévin, le chanteur et guitariste du groupe a interprété une partie de leur répertoire, accompagné de Romain au Violoncelle. Un duo original, typé pop-Rock, qui semblait manquer un peu de punch. Hé oui ! Normalement « Intenable » c’est le son des guitares électrique saturées et la frappe d’un batteur. C’est sûr qu’en acoustique ça rend peut-être un peu moins bien.

Photos Intenable

Place maintenant aux 3 têtes d’affiches ! On installe la batterie, on branche les amplis, les guitares, les basses, et on fait monter les filles sur scène.

Quoi ? Qui a osé imaginer que Kiki avait fait venir les pom-pom girls ? Là vous n’y êtes pas du tout. La peluche a invité les plus belles rockeuses du Pays de Montbéliard, où elles ont « grandi » entre les murs de l’Atelier des Môles. « Les Fallen Lillies » sont dans la place Messieurs-dames : Marine à la batterie, Ludivine à la basse, Laura à la guitare et Hélène au chant et à la guitare. Elles envoient un heavy rock garage à rendre admiratif un certain nombre de metalleux endurcis !

Photos Fallen Lillies

La soirée se poursuit avec « Massaw ». Eux viennent de Dijon. Et je crois bien qu’ils sont venus avec leurs groopies ! L’ambiance est bien montée avec les filles alors cette fois ça chante, ça pogote dans le petit espace entre la scène et le bar. On a même droit à un mini-slam ! Le groupe définit son genre dans la catégorie Indie Punk… Pourquoi pas ?! C’est un punk rock aux influences américaines.

Photos Massaw

On clôture la soirée avec « Rainchek ». C’est un groupe Lyonnais de punk rock également qui s’est formé il y a 5 ans, comme les 2 précédents d’ailleurs. Ils n’ont plus 20 ans mais ils ont la passion qui coule dans le sang. Alors de temps en temps, ils mettent de coté pour une soirée leurs vies de famille et ils se retrouvent pour une répétition ou sur une scène. Ils savent tenir la scène et envoient de très bons riffs.

Photos Raincheck

La soirée se termine autour d’une bière à refaire le monde. Mais passé minuit, une petite surprise attend Bastien, l’humain de Kiki : Nous voilà le 20 janvier ! Et cette nuit, c’est son anniversaire ! Alors Happy Birthday Bastien ! Hé hé ! On ne s’offre pas tous les jours la création d’un festival de rock pour son anniversaire !

Lola Photographie – Laurence AMIELH