album khynnMême si je connais, de nom, le groupe depuis mon arrivée dans la région, c’est lors du concert en première partie de Fear Factory que j’ai découvert la musique de Khynn. Et comme Théophane qui a fait le live report, je fus agréablement surpris par la qualité de leurs morceaux !

Ils nous reviennent donc cette année avec un album qui frôle la perfection, oui oui !! Pourquoi ? car Khynn a su se créer rapidement un univers, tant musicalement que visuellement. Le digipack a lui seul vaut l’achat de ce CD.

Mais revenons à la musique, élément tout de même primordial. Et là le groupe digère sans problème toutes les influences qu’il a avalé tout au long de ces 11 années d’existence. Alors que le précédent album « ANY FEAR CALMS DOWN » lorgnait plutôt vers des contrées scandinaves avec un Death/Thrash mélodique très inspiré par Arch Enemy, « SUPERSYMMETRY » prends l’avion et traverse l’Atlantique pour retrouver le Metal Moderne qu’un Lamb Of God aurait pu nous balancer dans les oreilles. Mais attention, ici point de copie !! Khynn se paye le luxe de reprendre les bases de ce Metal assez technique pour lui incorporer ce qui fait la « french touch » (Puta Madre, comprennent ceux qui peuvent) et qui a fait le succès de Gojira.

Et c’est sur les atmosphères que Khynn se démarque de tous les autres groupes jouant ce type de Metal, comme sur le titre « Into the Supersymmetry » où la voix du chanteur se fait moins agressive, presque plaintive, et où quelques notes de claviers viennent renforcer cette ambiance sombre, oppressante.

L’autre force de frappe, c’est la section rythmique de Khynn, véritable rouleau compresseur avec un groove que ne renierait pas les membres de Pantera. Sur le premier titre, « Tainted Impression », cette puissance est à son maximum et vous donne directement envie de continuer l’écoute de l’album, élément important car parfois on peut planter un album en choisissant le mauvais titre d’ouverture. Ce morceau plante justement le décor, puissance, folie avec cette voix changeante (hurlé, parlé, euh … fou évadé de l’asile) et technicité.

Le reste de l’album alterne titre tantôt Thrash « God in Hell« , balade « Breath inside Me » et mélodique (ça c’est tout l’album en fait).

Donc j’ai cherché, promis j’ai vraiment cherché un défaut mais je n’ai rien trouvé alors du coup avec l’ami Impur Delice, on a décidé de le mettre comme album du mois, tant chez nous que chez Cultura Besançon. Les gars, chapeau !!!

http://www.khynn.net/

Un conseil, tu peux l’acheter et l’écouter chez Cultura Besançon, je dis ça je dis rien mais bon ! tu pourras pas dire que t’es pas prévenu (et en plus je touche rien la dessus)

album mois khynn album mois khynn2