Armageddon – Captivity & Devourment

a4135893451_10

Difficile de dissocier Christopher Amott de son frère, Michael, créateur d’Arch Enemy, qui a occupé la guitare de nombreuses années dans le groupe (de façon intermittente d’ailleurs) tant leur talent est comparable !

Par contre il est plus facile de les différencier musicalement, car Armageddon est très loin d’Arch Enemy. On peut éventuellement trouver des similitudes au niveau du son, quelques passages bien entendu sonnent très suédois et typiquement Melo Death !

Mais bon tout de suite, on va arrêter les comparaisons. Car Armageddon s’oriente aussi  assez souvent vers le Power Metal avec des envolés de chants clairs comme sur « The watcher », « Equalizer ». Finalement, l’album commence par un titre, « Captivity and Devourment » très bourrin, Heavy à souhait avec un chant écorché, limite Black Metal (comme le blast beat du début d’ailleurs qui rappelle le début de dernier Arch Enemy …) pour partir dans des contrés plus progressive comme sur « Fugitive Dust ».

Le dernier morceau, « Giant » est le plus Heavy, très groovy aussi, d’un durée de 10 min il montre encore une fois le talent à la guitare des Amott.

Finalement cet album est là pour montrer toutes les facettes d’Armageddon, groupe créé tout de même en 1997 à l’époque des dès débuts d’Arch Enemy et  malgré des hésitations sur la direction musicale à prendre (Melo Death, Power Metal, Prog), « Captivity & Devourment » est un bon CD qui laisse présager un bel avenir !

Disponible en magasin

ou

Acheter le CD