Hellfest 2018, jour 2

HELLFEST 2018 by Stéphane et crédits photos Dorine

Un jour dans la fournaise…

Après une arrivée tôt sur site, on se pose à l’espace Presse. Petit moment de calme avant la tempête de prog (gros programme aujourd’hui), l’épreuve solaire (on annonce 30°) et le raz-de-marée de spectateurs (le samedi étant souvent le plus bondé des jours).

On prend une bière rapide avant d’attaquer les reports du jour. C’est Rédemption _ qu’on regarde sur l’écran géant installé au Bar Presse _ groupe vainqueur du Tremplin Voice of Hell _ qui ouvre la journée sur la Main Stage. Ce n’est pas rien pour ce groupe familial, composé du père Bassiste et de ses deux fils : l’un guitariste-chanteur, et l’autre qui a 8 ans et qui officie derrière les fûts. C’est un bel effet, bien que les morceaux soient un tantinet répétitifs. Et ça fonctionne, le public bienveillant les encourage. Bizarrement, on dirait que le père est plus tendu que les autres. Le batteur lui semble vraiment s’amuser, ça doit être une sacrée expérience pour un jeune de cet âge.

Allez, on va faire un tour sur le site. Quel calme, le public clairsemé prend ses marques, en profite pour se ruer au merch’ ou au bar, ça fait limite du bien quand on sait ce qui nous attend.

Read More

Meshuggah + Overcharger à la Rodia

Hannibal Smith disait toujours, « j’adore qu’un plan se déroule sans accros ! » Je l’envie vraiment ! Car pour cette date rien ne s’est passé comme prévu. Notre reporter n’a pas pu sortir à l’heure de son boulot (bah oui on travaille tous, y a que le boss qui roule en Ferrari et ne fait rien grâce aux pubs sur MIFC), le photographe j’ai demandé un peu tard l’accréd du coup, c’était blindé ! Bref, le sort s’est acharné ! Mais c’est mal nous connaitre de penser qu’on ne ferait rien sur cette date !

C’est donc un spectateur, Benj (fan du groupe ça se voit) qui nous donne son avis pas totalement objectif mais on s’en fiche ! et pour les photos, c’est Clément Airiau de l’association Pixscène qui nous dépanne ! Merci à eux !

Read More

Hellfest 2018 jour 1

HELLFEST 2018 by Stéphane et crédits photos Dorine

Ahhhh le Hellfest. Au-delà des qu’en dira-t-on qui vous annoncent que l’endroit est un supermarché du métal ou une fête foraine des métalleux, on revient de ces quelques jours à Clisson épuisés, mais heureux. L’affiche ne peut laisser indifférent, le site est carrément joli, la scénographie assez dingue, et que dire du public : pas une prise de tête, pas de relous, du bon-enfant, des gens déguisés, des pits monstrueux, violent mais toujours bienveillants. A peine tombé dans un CirclePit, on te relève en moins de deux (#duvécu). Bref, une ambiance sereine, de passionnés, respectables et respectueux.

Read More

Outch Metal Extrême Festival, jour1

Découvrir qu’un nouveau festival s’installe à une petite heure de route de chez soi, ça a le mérite de mettre du baume au cœur, encore plus qu’en on travaille pour un webzine ! Alors imaginez quand j’ai découvert les premiers groupes annoncés !

Petit retour sur le Outch Festival, bête sortie de l’imaginaire des membres du Chiens à Plumes, première édition.

Malgré quelques annulations, ce coup d’essai montrait déjà une affiche réussie en terme de groupes, pouvoir voir sur 2 jours Unleashed, Benighted, Igorrr, Rotting Christ ainsi qu’une bonne vingtaine de groupes allant du Death au Grindcore le plus bourrin, il fallait qu’on y soit ! Le petit plus de l’orga, nous promettre un site travaillé et 2 scènes ! Et sur ça, ils ont tenu parole.

Read More

Manu Lanvin and the Devil Blues et JP Apro Blues Band, à l’Atelier des Môles le 5 mai 2018 – Live Report by Lola

Une belle soirée blues en perspective…

Manu Lanvin, c’est le fils de l’autre Monsieur Lanvin… Mais s’ils sont tous les deux artistes, ils n’ont pas pris la même branche. Le fiston s’est tourné vers la musique, et il a bien fait !

Moi je l’ai découvert sur scène lors de « Mon Baby Blues Festival » en septembre 2015.

Lui par contre, il connaît bien les Môles et il y a beaucoup de joie dans sa voix quand il annonce au public qu’il revient chaque fois ici avec un grand plaisir.

Si depuis la dernière fois, le batteur qui l’accompagne est toujours le même, Jimmi Montout, la contrebassiste Antonella Mazza a été remplacée par un bassiste dont je ne connais pas le nom. J’avoue que le son de la contrebasse apportait un petit plus.

Read More

Tremplin de la Guerre du Son

En ce samedi 19 mai 2018, pendant que Besançon (25) se remettait du tonnerre et du déluge, les murs de la salle des fêtes du village de Landresse dans le Doubs ont tremblé au son du « Tremplin de la Guerre du Son ». Un prémisse à la 15ème édition de ce festival qui se déroulera les 20 et 21 juillet prochains.

La salle est quelque peu clairsemée mais le public averti apprécia le spectacle emmené par quatre groupes (The WAN, The Skeamp, Princesse(s) et Fallen Lillies) qui se disputer la scène d’ouverture du prochain festival « La Guerre du Son ». Et en achèvement de cette joute  le duo « Catfish », invité en guest pour l’occasion, terminait cette soirée.

Read More