Nom du groupe
Spirit Bomb
Style
Rock / Metal
Label
Music records
Album
Tight
Date de sortie
24/09/2021
Pays
France
LA NOTE
7.3/10

Franchement parfois je me dis qu’on a de la chance de faire ce métier (même bénévolement), car on reçoit des disques venant de tous les pays du monde (en l’occurrence là, ça vient de chez nous), et surtout réalisés par des gens qui ont mis leurs tripes dedans.

C’est vraiment ce que l’on ressent à l’écoute de ce « Tight ».

Avec un processus de création et d’enregistrement commencé en octobre 2018, ce premier album a souffert de toutes les galères possibles et, bien sûr, la Covid est venue foutre encore un peu plus le bordel. Malgré tout, le groupe créé par Pierre et Arnaud n’a jamais lâché l’affaire. Ce qui est surprenant c’est que l’un des 2 protagonistes n’est pas musicien, il est dessinateur. C’est le point de départ de tout ça : mêler art graphique et musique !

L’album sera donc accompagné en 2022 d’une BD. En attendant, Pierre a bien rempli le livret avec ses œuvres. Cela permet d’avoir une idée de l’univers graphique que le groupe propose : entre fin du monde et cyber punk.

Et c’est musicalement que vient la surprise ! Avec ce que je viens de dire avant, on pourrait s’attendre à une musique un peu sombre, limite « indus ».

Eh bien non ! Que nenni (ma foi… oui, oui, on sait) !

Spirit Bomb propose un style Rock, groovy (ohlala cette basse !) qui lorgne plus vers les Red Hot. Le chant se rapproche par moment des Californiens, et je ne parle même pas du jeu du bassiste qui a dû dévorer tout ce qui se faisait sur Flea.

La bio parle de Rage Against the Machine… oui, par moment, mais je trouve que l’univers, la folie, penchent plus du côté des RHCP.

Et d’ailleurs ce penchant pour le côté « fou » impro et solo, que l’on retrouve sur le morceau Bad Words, me fait penser à du Led Zeppelin, influence que le groupe revendique. Le chant est d’ailleurs assez similaire à celui de Robert Plant dans le sens où Valérian possède un panel de voix assez vaste : d’un chant rap à un autre plus clair et cristallin, il n’hésite pas à se lâcher dans des envolées comme sur brand new scars pour tout de suite repartir sur un phrasé à la Zack de la Rocha.

Bref la force de cet album, c’est de pouvoir proposer des morceaux totalement Rock, influencés tant par le rap que par le Rock traditionnel. Une surprise sacrément rafraichissante qui pourra réunir les fans de Led Zep et des Red Hot devant le même concert, les 2 clans se mettront d’accord avec une bière et une avalanche de décibels.

Message personnel au bassiste, tu veux m’adopter ??