Cela fait maintenant 7 mois qu’Athabas nous a époustouflé avec le clip de la chanson « Undertaker », qui avait été tourné au fort du Lomont. Du 100% local !

Undertaker est donc le second album du groupe Athabas (anciennement The Charles Ingalls). 

Ils reviennent aujourd’hui avec encore plus de puissance en nous offrant cette petite pépite, composée de 7 titres, pour une durée totale de 38 minutes.

Les amoureux des années 90 (même ceux qui, comme moi, y sont nés) vont être dingues de cet album, qui contient des chansons Heavy Metal rappelant Accept, Motorhead ou encore Maiden, par moments.

Les sonorités sont old school et l’album est un peu conçu en ce sens. Il y a des chansons avec de gros riffs pleins de disto, mais également une ballade et des solos de schredding incroyables ! Exactement ce qu’on pouvait entendre il y a quelques dizaines d’années !

Mais ce que je trouve fabuleux, c’est qu’ils arrivent à moderniser le genre. À l’heure où l’électronique est omniprésente, Athabas arrive à nous présenter du Heavy Metal qui respire la nouveauté.On sent que la production est de 2020/2021 car il y a une qualité énorme dans l’enregistrement et le mastering : le son est net, les transitions sont précises et les musiques sont claires, contrairement à ce que l’on pouvait entendre dans les albums enregistrés dans les années 80.

Pour parler un peu plus des musiques, les univers vont du calme et stoner avec « Sin city » jusqu’à une chanson un peu plus spirituelle comme « Wolfwitch », en passant par du très lourd avec « Skulls n’ Dust ».

J’aimerais justement approfondir un peu plus « Skulls n’ Dust » parce que j’adore cette chanson !

La façon dont le refrain est amené est juste mortelle : la voix est seule et elle commence le refrain. La guitare débarque quelques secondes après avec son riff saisissant, puis la symphonie du métal opère avec le reste des instruments.

Il y a aussi un passage où la basse et la batterie jouent ensemble, et je trouve que ça donne un instant parfait pour souffler un peu avant de reprendre le headbanging !

Il y a également un passage de chant guttural propre à cette chanson.

Et un solo qui met le feu.

Vous l’avez compris, il faut écouter ce titre !

Et on n’est pas au bout de nos surprises : un clip est en préparation pour une des chansons de l’album ! Nous avons hâte de voir quelle a été l’heureuse élue et surtout, le résultat !

Sortie officielle le 06 Juin 2021

Précommande possible sur Bandcamp : https://athabas.bandcamp.com/

Facebook : https://www.facebook.com/athabas.woodoom/