Elle était attendue impatiemment, cette seconde édition des Concerts de l’Atelier / Portes Ouvertes de Cigare Broc Guitare, après le succès de la première en septembre 2021 !

Alors on ne s’est pas fait prié pour rejoindre Saint-Maurice-Colombier (25, à quelques km de L’Isle-sur-le-Doubs) et profiter de cette formidable journée du 21 mai dernier !

C’est dans son graaaand jardin que Laurent GIRARDCLOS, devenu artisan luthier inventif, suite à une reconversion professionnelle, a convié amis, voisins, potes, famille, musiciens du coin et de plus loin, mélomanes de tout horizon, et curieux, à la découverte de l’atelier Cigare Broc Guitare.

 

Au programme : dès le début d’après-midi, atelier de confections de Cigare Box One string, instrument à une corde à partir de boîtes métal diverses et variées (gâteaux, sucreries, films vidéos, thé…) à destination des plus jeunes (mais parents et jeunes adultes aussi :-p, 10 instruments construits en tout !), restauration sucrée-salée-grillée et buvette (bière locale of course !, 40 kg de frites, 160 sandwiches et 200 crêpes englouties, une dinguerie !) pour enchaîner dès la fin d’après-midi avec de la musique Live.

Quatre groupes invités, accueillis sur une scène agrandie, sous un chapiteau qui avait doublé de surface, et toujours le talent technique d’Horizon Prod System (HPS from Ronchamp) pour le son et les lights ! Des conditions incroyables pour cet évènement, et un public venu en masse tout au long de ce samedi (plus de 500 entrées comptabilisées, dont un pic à quasi 300 ! via une entrée à prix libre). Laurent nous a même offert un emplacement pour le stand de merch’ Metal in Franche-Comté, ce qui nous a permis de vous rencontrer une fois de plus « en vrai », merci à vous tous qui êtes venus nous voir, échanger, participer à la tombola et soutenir nos actions !

 

Parlons Son maintenant, parce que le programme sur scène valait bien le coup d’oeil et d’oreilles aussi !
Pour débuter, c’est la lumineuse Caroline Van Roos qui est montée sur scène, en solo tout d’abord, comme elle en avait l’habitude jusque là, mais très vite rejointe par sa nouvelle team de musiciens, Lucas à la basse, et Flô (qu’on ne présente plus !) à la batterie, mais cette fois dans un style plus assagi 😉 Une première en config’ électrique et à trois, Caroline passant de la guitare au piano selon les titres, toujours aussi spontanée et aussi mignonne que ses paroles sont tour à tour poétiques ou piquantes et pinçantes ! Un set un peu court mais réussi, permettant au public de se densifier peu à peu en cette fin d’aprem’.

 

A 19h, c’est le duo de folk énergique Mocking Crows qui se présente sur scène. Avec Rémi à la mandoline et Jordan à la guitare, on passe dans un registre mixant étonnamment folk, punk et bluegrass, à base de compositions et de reprises revisitées, faisat le grand écart entre System of a Down et Taylor Swift, via The Clash, et on aime ça ! Leur complicité évidente et de longue date électrise ce set réjouissant, devant un public atteignant un pic de 250 personnes ! Woooow 🙂
Tout ce petit monde s’étant rassassié (pénurie de frites !), on est fin prêts pour accueillir dès 21h un autre duo, originaire de Colmar cette fois, The Lumberjacks.

 

De la country blues survoltée avec Jérôme à la batterie (mais aussi à la black Lap-Steel guitar made by Cigare Broc Guitare [who else !], toujours un grand moment dont on ne se lasse pas !) et Lucas à la guitare. L’occasion pour eux de reprendre pied sur scène après de longs mois d’attente, et le plaisir était là, sous des lights enfin en action avec la pénombre naissante Boooon, ça !!

 

Devant des spectateurs toujours motivés et impatients, c’est enfin au tour du dernier groupe de la soirée de s’exprimer. A 23 h tapantes (Kevin veille !), c’est le phénomène Wootz, from Montbéliard, qui grimpe sur scène. Malgré très peu de dates jusqu’alors, le trio, né de la rencontre de 2 Fre3Bastards (Greg à la batterie et Mick à la basse, complices de longue date) et de Jeff (ouiii, encore lui :-p) a déjà fait parlé de lui, avec un premier EP déjà sorti et plus que réussi. On passe là dans un registre qu’ils qualifient de stoner/desert rock, c’est sombre, dense, puissant, encore plus marquant en live qu’en enregistrement, car la maîtrise scènique de ces trois gaillards, qui n’en sont pas à leur premier concert, loin de là, ne peut pas décevoir ! Ca envoie ! Avec des reprises de Black Sabbath et autre Motorhead par-là dessus, et 2 rappels jusqu’à la dernière minute possible, Wootz a tout donné face à un public enthousiaste qui a bien dû se résoudre à reposer ses oreilles enfin. Un groupe qu’on suit depuis son lancement et qu’on vous encourage à aller découvrir sur scène si ce n’est pas déjà fait !

A minuit pile, extinction des décibels, le jardin de Laurent a ensuite été progressivement vidé, et on ne peut que se réjouir de la réussite pleine et entière de cette deuxième édition, récompensant des jours et des jours de préparation intense. On a juste envie de vous dire Merci et à l’année prochaine !! Parce qu’il faut en refaire d’autres, hein, c’est trop bon 😉
Prochain rendez-vous pour rencontrer Cigare Broc Guitare, ça sera au Bocksons Festival à Valentigney (25) le 10 & 11 juin, son stand vous attend et il y aura une belle surprise ! See U Soon donc !