S’il y a un festival que j’ai attendu, c’est bien celui là. Oser mélanger musique Païenne, Metal traditionnel et Culture Viking, il fallait le faire.

Metal in Franche Comté a depuis le début pris le parti de soutenir ce festival, autant sur le site que dans le monde réel avec l’organisation d’une soirée de promotion ! Et on ne regrette pas d’avoir passé du temps à bosser dessus !

Bref, départ le vendredi matin pour Simandre sur Suran après une nuit de boulot, autant dire j’étais en forme et dans le rythme ! Quel surprise de découvrir le lieu du fest, un vrai décor naturel s’offre aux festivaliers, au bord d’une rivière, entre 2 montagnes. Pour des Vikings c’est presque parfait !

Vendredi

Je suis reçu par des bénévoles bien sympa, qui m’explique que l’ouverture du fest a été repoussé à cause de petits soucis techniques, pas de quoi me faire stresser … mais quand même ! Et dans les ennuis, le fest va les collectionner ! Premier groupe à jouer, Eclypse qui propose un folk Metal pas dénué d’intérêt mais encore trop timide. Et là tout se dérègle au niveau du Running Order car un groupe électrogène à sauter, obligeant les groupes à jouer sur la même scène, voir certain à jouer un autre jour (Din Brad) ou encore à écourter le set (Evohe). Du coup pour nous aussi ça devient compliqué car il faut suivre et être là pour les interviews qui finalement se réduiront à une le vendredi … par ma faute en partie. Mais ne vous inquiétez pas je me suis bien rattrapé après. Puis dans l’ordre (ou pas d’ailleurs), j’ai pu apprécier les prestations de Bran Barr, première grosse claque du fest. Carré, entrainant, le Pagan Black reste toujours aussi efficace ! Hysteria, Merkfolk, sympa mais vraiment pas dans le trip, c’est donc de loin que j’assiste à ces concerts ! Mes petits préférés d’Evohe auront l’occasion de jouer 3 titres, dont le premier sert de balance … dommage pour eux et pour le public qui en voulait plus ! Et déjà, voilà Arkona qui investit la Thor Stage pendant que j’apprends que l’autre scène fonctionne de nouveau et accueillera les concerts de Wardruna et God Seed. Bon j’ai vu Arkona il y a quelques jours au Hellfest mais bon j’apprécie énormément leur musique, sauf que ce soir, ils ne forcent pas trop même si la chanteuse donne tout. Un Arkona en petite forme donc. Mais de toute façon, tout le monde attends déjà Wardruna et c’est avec plaisir (même si déçu d’avoir reçu un ordre de ne pas faire de photo, alors que bien entendu tout le monde s’éclate à prendre des photos avec son portable …) que je découvre enfin ce groupe sur scène. Et c’est accompagné d’un mur de bouclier que Wardruna lance les premières notes de ce qui fut un grand moment de communion avec la nature … car franchement j’ai regardé le ciel, les montagnes tout en écoutant leur musique et les images sont venues toute seule, pas besoin d’être tout devant. Et là, la fatigue l’a emporté sur le Black Metal et c’est donc au son de la balance de God Seed que je rejoins ma voiture, transformée pour l’occasion en camping car (choix judicieux vu la pluie de la nuit).

Samedi

Changement d’encadrement pour la presse qui va s’avérer très bénéfique pour nous, petits journalistes et photographes. En effet, les gros médias étant plutôt absents, on nous propose un traducteur et un accès à tous les groupes (sauf Nokturnal Mortum) ! Inutile de vous dire que nous avons dit « oui » de suite ! Ce sera donc une journée marathon pour les journalistes (et souvent photographes en même temps) qui jonglent entre les interviews et les concerts ! Résultat interview à paraitre de SKALMOLD, Negura Bunget, Celtibeerian, Evohe, Cerevisia, Helroth, BEyond th Styx, Himinbjorg, Messaline.

Niveau concert, beaucoup de découvertes à commencer par Celtibeerian qui m’a collé la grosse claque, un folk Metal qui n’a rien à envier à Finntroll ou Alestorm, une ambiance de folie avec des musiciens heureux d’être là (tellement heureux qu’ils ne sont pas repartis et qu’on a pu croisé souvent pendant le fest). Helroth a lui aussi toucher mon cœur de Païen avec leur Pagan Metal et comment dire, sa flutiste tout simplement à tomber ! Coté groupes déjà vu mais que j’aime revoir, Nydvind et Malmort ont assuré, tout comme Mercyless. Après j’ai découvert Artillery, Skox et Obsession (Ian Fraser en force) mais sans trop vraiment pouvoir donner mon avis. Beyond the Styx, peut être le groupe le plus éloigné de l’affiche a fait le show et je me suis surpris à aimer leur Metal Hardcore ! J’ai complétement zappé No Return car déjà vu aussi et surtout une grosse faim de bière m’a appelé ! Ils nous restent le trio de tête de ce soir, et je vais commencer par les Islandais de Skalmöld qui ont été les chouchous du public, de part leur musique et leur sympathie ! Rarement vu un groupe avec des gars qui sourient autant ! Negura Bunget, là plus dur à pénétrer musicalement, j’apprécie sur CD mais en live, je n’ai pas accroché ! Reste le gros morceau, PRIMORDIAL, que je voyais pour la première fois (après 2 ratés) ! Et je ne fus pas déçu, car Alan a assuré le show, haranguant la foule, hurlant à pleins poumons des chansons devenus des hymnes, comme le premier titre du concert (aussi le premier de l’album) « When Greaters men … ». Il nous a mis sur les rotules !! A noter sur cette journée, une amélioration au niveau de l’enchainement des groupes, malgré la fatigue croissante des bénévoles le festival tient ses promesses. La rivière fut aussi le petit plus malgré l’interdiction d’y mettre les pieds (danger + eau un peu dégeu), je n’ai pas résisté à un petit plongeon avec l’ami Sébastien !

Dimanche

Pffff, dur dur avec cette chaleur d’être à fond la forme dès le matin et c’est donc en courant que j’arrive sur le site pour faire ma première interview ! Il faut l’avouer, le samedi m’a tué et aujourd’hui ça sera un peu minimum syndical. Je rate donc plusieurs groupes pour aller au village viking que j’ai seulement rapidement visité hier, surtout en allant chercher à manger. Et là je suis agréablement surpris par la qualité des troupes, du matériel et de leurs patiences pour expliquer ce qu’ils font. Les combats sont intenses, on sent que ça tape dur mais de façon précise. Bref, la culture Viking s’offre à nous. Allez retour aux concerts pour voir un petit bout de Messaline et d’Agressor (que j’apprécie de moins en moins). Et hop, un groupe culte que je n’ai jamais vu encore, Himinbjorg avec qui j’ai pu parler en toute liberté avant leur show ! Grosse baffe de Pagan Black metal malgré certains titres trop lents à mon gout ! J’avoue, j’ai encore zappé des groupes car je suis tombé sur un vieil ami et ça, ça prends du temps les retrouvailles.

Et surtout, il fallait se préparer pour le concert du festival, Nokturnal Mortum, groupe tant décrié, mais tellement unique que le festival a pris des risques en le faisant venir. Et bien merci à lui car franchement ce fut magique, le public fut comblé (même si on aurait aimé plus de titres encore) et repris en choeur « Ukraine » avec un groupe aux anges !! Merci le Ragnardrock Fest pour ce moment ! On en oublierait presque qu‘Enslaved joue après et bon, pas que je n’aime pas les Norvégiens mais j’avoue avoir écouté d’une oreille, un peu comme au Hellfest la dernière fois. Sans rancune les gars mais bon, vous êtes passés après « le » groupe que tout le monde voulait voir ! Et cette fois, c’est malheureusement fini … jusqu’à l’année prochaine car lors de la conférence de presse l’orga, on nous a déjà promis une seconde édition et déjà de belles surprises au niveau de l’affiche ! Donc pour clôturer ce live report, et pour l’année prochaine, je vais donner mes points à améliorer et surtout ce que j’ai aimé !!

Les gros + :

  • L’affiche de fou !!!
  • Le site de Simandre !
  • le village viking
  • Clément, notre traducteur !
  • la bière
  • Le stand VEGAN !!! Merci à Bigv pour ses repas et ses conseils !
  • La bonne entente entre les médias (Radio Metal Sound, Hard Force, et une autre radio dont j’ai mangé le nom) et photographes (Fanny, Chris, Prince Albert)
  • La rivière qui nous a bien rafraichi !

Les points à améliorer :

  • Le camping (douche, point d’eau, poubelles)
  • Encore plus de stand nourriture (même si le Vegan a attiré les nons végétaliens)
  • L’organisation des buvettes et système de runes !
  • Une sécurité moins tatillon et surtout plus respectueuses des Metalhead (pas tous on est bien d’accord car le gars avec son chien était bien sympa)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *