Entretien avec Steph du Disvlar Studio

Commençons par un truc qui me turlupine (jadore ce mot), mais que veut dire DISVLAR ?? Ben oui, ça semble une question bête mais au moins, après lavoir posée, on sait dans quel sens on peut aller !

Le studio, à l’origine, se trouvait à Villers-Grelot, dans la maison de mon amie Vali, qui m’a accueilli, et m’a permis de débuter. C’était le local de répétition du groupe VLAAR (Crust – VillersGrelot – 25) dans lequel je joue la guitare. Et à l’époque, j’enregistrais pas mal de groupe de Crust-D-Beat (style à la DISCHARGE, DISRUPT, DISCLOSE). Le cahier des charges de ce genre de groupe étant d’avoir un nom qui début par ‘DIS’… le nom du studio était tout trouvé… DISVLAR STUDIO.

Le studio, depuis, s’est déplacé en Haute-Saône, à Beaumotte-Aubertans, à mi-chemin entre Vesoul et Besançon, et le style des groupes enregistrés s’est bien élargi : du Punk Rock au Brutal Death, en passant par le Grind, le Hardcore… mais aussi du Folk, et même du Ska, et du Hip-hop !

Donc le DISVLAR STUDIO ça existe depuis combien de temps et surtout qui trouve t on derrière les manettes (enfin, les écrans) ?

Steph Tanker « aux manettes », comme tu dis.

Pour vous faire mon CV rapidement, j’ai commencé à officier en tant que guitariste dans CARRION FEEDER (Black/Death Morez) en 1996, et ensuite dans mal de groupe de PunkHC sur Besançon : LYSTERIA – MANOR FREAKS (PsychoBilly) – RATFINK – DIPSOMANIE – TANKER CHAOS, et des groupes de Crust / Metal : HUMAN COMPOST – BLACK CODE – VLAAR – GERANIÜM (Strasbourg) – ORKESTRABARRAGE

Avec ces groupes j’ai eu l’occasion de faire pas mal de tournées dans toute l’Europe, et même en dehors ! Et ainsi de rencontrer beaucoup de monde. Pour lancer le studio au départ, ça m’a beaucoup aidé.

Paramnesia
whoresnation
abyssal ascendant

Les présentations étant maintenant terminées, rentrons dans le côté technique : quel matériel utilises-tu pour enregistrer les groupes qui passent par le DISVLAR STUDIO ?

La liste du matériel est disponible sur le site internet du studio https://disvlarstudio.blogspot.com/

Pour faire simple, disons que toutes les configurations d’enregistrement sont possibles au DISVLAR STUDIO : Prises live, ou tout séparé, etc…

Le parc micro est très varié, et le studio dispose de plusieurs cabines isolées. De la prise de son au mastering, en passant par l’arrangement, l’édition, le mixage… toutes les étapes de production sont faisables au studio.

J’ai même bossé pour de la prise de son live on-stage, avec PARAMNESIA (BlackMetal Strasbourg) aux Feux de Beltane, lien ici : https://www.youtube.com/watch?v=zJRbcyXllFs,

WHORESNATION (Grind Besançon) aux PDZ à Besançon :

https://www.youtube.com/watch?v=qO079zdHEVE,

et ABYSSAL ASCENDANT (Death Besançon) au Bastion https://youtu.be/unzMRXwW7J8?t=2659

Souvent les groupes viennent de loin et restent plusieurs jours, voire semaines, il y a donc un dortoir-cuisine, etc… à disposition. Un bon accueil et une bonne ambiance, c’est aussi très important !

Plus de 60 groupes sont déjà passés entre tes mains (aucune allusion salace là-dedans), du Ska au Grind Core, et quand on écoute un échantillon de tes prods sur Bandcamp et quon tend loreille, on arrive à reconnaitre une « patte DISVLAR », un petit côté groove dans le son qui ressort, je me fourvoie ou pas ?

Certainement que je mets ma patte sur le son des groupes qui viennent enregistrer… c’est ce qui fait la particularité du studio. Mais le but ultime, c’est d’être vraiment au service du groupe. Que ce soit au niveau du son comme de l’arrangement, si besoin il y a. Donc : être le plus fidèle possible à l’identité du groupe.

Sur un mixage, je travaille vraiment en collaboration avec les musiciens, pour être au plus proche de l’idée qui ont du rendu final de leur disque.

 

Donc des dizaines de groupes, et dans le lot, quels sont ceux et celles avec qui tu as adoré bosser ? si tu devais nous faire une « sélection du chef », tant humainement que musicalement ?

Il y a eu de très bons moments au studio, je peux te citer quelques groupes en effet (plutôt dans la catégorie métal puisqu’on est sur MIFC), par exemple

LUST FOR DEATH (Stenchcore – Vosges), qui sont dans un registre très proche de BOLT THROWER. https://lustfordeath.bandcamp.com/

– WHORESNATION (GrindCore – Besançon), https://whoresnation.bandcamp.com/album/mephitism L’enregistrement de leur album s’est déroulé dans une super ambiance, et ils sont revenus pour le prochain LP qui devrait sortir début 2022.

– ABYSSAL ASCENDANT (Death Metal – Besançon),

 https://abyssal-ascendant.bandcamp.com/album/chronicles-of-the-doomed-worlds-part-ii-deacons-of-abhorrence

Je suis très fier du LP qu’on a enregistré, et c’était excellent de les avoir au studio.

– BLOCKHEADS (Nancy), les pionniers du Grindcore en France, depuis 1995 !!

Leur prochain LP qui sort chez BONES BRIGADE et LIXIVIAT a été enregistré ici, super expérience. Un trailer est dispo ici https://www.youtube.com/watch?v=fXL2D1b9FGs

…et beaucoup, beaucoup d’autres !!

Parlons un peu de la région, cela fait des années (ça fait un peu tu es un vieux mais comme je le suis aussi ça passe non ?) que tu es dans le milieu, et comme on en parlait lautre fois, javais envie de pousser la réflexion un peu plus loin.

Ne trouves-tu pas que la scène sest vraiment scindée en 2 partie : une toujours dans lextrême, dans le DIY et une qui vise toujours à se rendre plus politiquement correcte, quitte à rendre sa musique plus accessible ?

 

C’est exact qu’il y a une scène très underground DIY, et une autre plus mainstream… J’imagine qu’il faut de tout pour faire un monde !

Personnellement je suis plutôt dans la première catégorie, et on a la chance en Franche-Comté d’avoir une bonne scène under : Whoresnation / Potence / Abyssal Ascendant / Vlaar / Dreadful Day / Barrage / Proudhon et bien d’autres…

Une bonne partie de ces groupes sont plus connus à l’étranger que localement, c’est certainement bien dommage… surtout que ce n’est pas faute de jouer beaucoup et partout !

Et pour aller dans ce sens, je pense que même chez nous (chez MIFC), on le fait parfois, en mettant de coté la scène plus extrême, pas spécialement volontairement dailleurs mais souvent car nous navons pas le temps de creuser dans un milieu qui a lhabitude de bien se démerder tout seul.

Alors : Mea Culpa sera fait ! On donnera plus de place aux groupes Metal Extrême de la région !

La partie Thierry Ardisson est finie, revenons sur terre (oh putain la transition de malade )
Je me suis penché sur les groupes que tu as produits et, moi aussi jai fait mon top 3 Que penses-tu de ces trois-là ?

 

– Abyssal Ascendant (car bon voilà quoi, y a pas mieux chez nous en terme de Death Metal)

Comme dit plus haut, on a passé un très bon moment avec Flo, Fanny et Lucien, au studio, à confectionner leur dernier LP : « Deacons of Abhorrence » sorti chez DOLOREM RECORDS.
Les compos sont au top et le niveau de jeu est bien élevé, exactement comme j’aime pour ce style !!!
Je remets le lien ici :

https://abyssal-ascendant.bandcamp.com/album/chronicles-of-the-doomed-worlds-part-ii-deacons-of-abhorrence

– Affres (ouais jai adoré le vinyl que jai acheté chez toi)

AFFRES c’est un bon mélange de Black Metal et de CrustHC. Ils sont venus deux fois au studio, pour leur LP https://affres.bandcamp.com/album/brouillard et pour leur split avec le groupe allemand CONGREED (enregistré également au studio) :

https://affres.bandcamp.com/album/split-congreed-affres
https://congreed.bandcamp.com/album/congreed-affres-split-lp-2018-10-shipping-get-in-contact

– Alta Rossa (car je sens quil y a du potentiel)

ALTA ROSSA c’est un très bon groupe de PostHC de Besançon, avec des membres d’ASIDE FROM A DAY, de DAVERIO, HORSKH, NAO : une très bonne équipe !!!

Je mets un lien ici : https://youtu.be/thqmTX06qkk

Si tu devais convaincre un groupe de venir chez toi, quels seraient tes arguments ? Et dailleurs, qui aimerais-tu voir venir chez toi ?

Eh bien, si vous voulez enregistrer votre album/démo/live ou autre, n’hésitez pas à me contacter à cette adresse : tankerpunx@hotmail.com

On travaille toujours dans une bonne ambiance, studieuse mais décontractée, haha… Écoutez les liens dispos dans cette interview, vous aurez une assez bonne idée de ce qui peut sortir de mes murs !

C’est sûr que ce serait vraiment top d’enregistrer plus de groupes locaux, car une grande majorité vient de loin… L’avenir dira !

 

Pour finir, quels sont les projets en cours (ceux quon a le droit de dévoiler) ?

L’enregistrement du prochain album de PROUDHON (Grind/Death – Besançon) vient de s’achever. Ils vont débuter les recherches de labels… à bon entendeur !

Les albums de BLOCKHEADS et WHORESNATION sortiront début 2022, sur le label LIXIVIAT.
CAPRICÖRN (Punk HardRock Motörheadien – StBrieux – Bretagne) rentrent en studio mi-Octobre pour l’enregistrement de leur second LP, qui devrait sortir j’imagine chez MASS PROD.

Suivront RANCOEUR (Postpunk/ColdWave – Nancy), DAT (Rock – Besançon), REAGAN BURGER (FastCore – Limoges), SNIFFSYSTEM (Crust – Bienne – Suisse), OCASO (Crust – Dresden – Allemagne)… tout un programme !

 

Je te laisse le mot de la fin (et tu me le rends après, car ça peut toujours servir)

Eh bien merci beaucoup à MIFC pour cette interview ! Et bravo pour votre engagement, et tous les efforts faits pour aider la scène locale !