Album playful winds chronique jack and the bearded fishermen
Nom du groupe
Jack and the bearded fishermen
Style
Noise - Post-Rock
Label
Autoproduction
Album
Playful Winds
Date de sortie
23/03/2022
Pays
France
LA NOTE
9.4/10

On a écouté les « sons espiègles »

Il est tôt, 6h40, déjà debout, casque vissé sur les oreilles, volume raisonnable mais suffisamment costaud pour nous laisser emporter par les vents qui soufflent de cet album.

On connaît bien les Jack and the bearded fishermen* (NDLR : JATBF*) qu’on suit depuis de nombreuses années, un des poids lourds de la « scène post » bisontine.

Places to Hide de 2011 nous avait mis sur le cul, et on se languissait de leur retour suite à leur magnifique Minor Noise. Plusieurs fois, le groupe est en favori dans nos plateformes et playlists diverses.

Les dates à noter : l’album sort le 22 Mars, le groupe enchaîne une tournée dès le lendemain 23 Mars qui passera par Lons-le-saunier, Lyon, Belfort, Strasbourg, Gerardmer.

Et alors cet album ?

Allez, on lance le lecteur…

Premier constat : une super prod. La batterie est gigantesque, les guitares sont aériennes, acérées, la basse donne toute sa puissance à l’ensemble (par exemple, dans Silent Films). L’équilibre est très bon, entre effets reverb’ de voix, quelques arrangements bien trouvés. On y retrouve la signature de Minor Noise, 3 crans au dessus. On trouvera aussi des morceaux instrumentaux. 10 morceaux de très belle facture.

On avait déjà entendu Beware of Birds, premier titre de teasing, simple, efficace, et qui nous avait un peu laissé sur notre faim. Le groupe vient de sortir son 2ème single : From Above. On avoue qu’on trépignait d’impatience pour la suite car on avait besoin de voir nos impressions se confirmer.

Il faut retenir :

  • Ce second morceau Fingers Crossed et son incroyable passage envolée de guitare
  • la fin de Atlantide est aussi absolument réussie.
  • la puissance de la basse dans Lip as Martyr

Le morceau qui semble le plus représentatif du JATBF est Season, mais c’est peut-être un peu personnel.

L’album se termine par Circle & Dot, et sa fin lancinante, pattern hypnotique en fade out qui nous laisse orphelins… c’est déjà fini… attends, ça revient… ah bah non, c’est déjà fini vraiment…

On a hâte de voir les gaillards de JATBF en concert, ça va être terrible. On surveille les ventes de billets pour la date de la Poudrière organisée par Eye of The Dead le 25 Mars 2022. Rendez-vous là bas, et ailleurs pour le reste de la tournée.

Bilan des courses :

Si vous ne connaissiez pas encore les JATBF, mais que vous êtes déjà fans de groupes tels que Quicksand et Torche (effectivement), cet album est pour vous.

Référence à laquelle je rajouterais des parallèles avec des bouts de Modern Rituals, Meat Wave, Tiger Club…

Photo Jack and the bearded fishemen

Line Up :

Boris Campello (Batterie)
Thomas Paris (Basse)
Peete (Guitare)
Bastien Hennaut (Guitare, Chant)
Hervé Bailly (Guitare, Chant)