58 Shots (10 ans) Ghest Fat Jeff

Live Report 58 Shots/Fat Jeff – La Poudrière de Belfort – Le 4 mars 2022

On dit souvent : « quand on aime, on ne compte pas… » Me voilà donc reparti 2 ans plus tard au même endroit que le 10 janvier 2020, la Poudrière de Belfort, à l’occasion, jour pour jour à l’heure où j’écris ces lignes, des 10 ans des 58 Shots. 10 ans que notre Boy Band belfortain nous apporte à chaque apparition, un pur bonheur musical endiablé fondé sur ce qui contribue à tous nous réunir, j’ai nommé, le Rock n’ Roll.

Et pour couronner le tout et fêter cet anniversaire comme il se doit, quoi que de mieux que de faire assurer la première partie par notre One Man Band local, Fat Jeff le bien nommé.

Il est 20h quand j’arrive à la Poudrière et je suis bien seul à vrai dire… Les 58 Shots sont maîtres de l’organisation ce soir et c’est Théo lui-même, le jeune bassiste de nos stars du soir qui m’accueille dans cette merveilleuse salle dans laquelle le public est au plus près des musiciens, 350 personnes quand elle est bien remplie. Les billets en ligne ont été vendus très rapidement et il faudra s’attendre à une forte affluence ce soir, d’autant que c’est la seule date des 58 Shots au niveau local pour 2022.

Déjà 2 ans que leur deuxième album « French Rock Revolution » est sorti. La tournée qui devait en assurer la  promotion fût annulée  à cause de la crise sanitaire, mais une tournée en Espagne se fera fera fin 2021….. Cet album transpire des influences Zeppeliniennes, Purpleiennes, AC/DCiennes dont 58 Shots puise son énergie. Et ça fonctionne du tonnerre, d’ailleurs, Zeppelin Song, pour moi le titre phare de l’album, ouvrira les hostilités ce soir…

Il est 21h00 quand Fat Jeff s’installe sur sa chaise, Gros tome au pied, entouré de ses guitares dont une magnifique DUESENBERG et autres Cigar box improbables, confectionnés par Laurent de Cigar Broc Guitare, luthier à Saint-Maurice Colombier (25).

Et c’est parti pour ¾ d’heures au cours desquelles seront déroulés une bonne partie des compositions du dernier album de Jeff, sorti en 2020 (French Fries, Feelin’Wood, Mojito blues, Pleasures….) Un blues rock bien gras et un jeu au slide qui vous fait monter les poils, ce style de musique inimitable, inspiré du Delta Blues qui va si bien à notre Fat Jeff. Ce style prend une telle dimension en live que j’oserai dire à Jeff de songer à sortir un album live à la fin de son set, nul doute que nos platines l’en remercieront…

Afin de mieux le connaître, je vous renvoie à l’interview que j’avais fait pour Metal In Franche Comte à l’occasion de la sortie de l’album Feelin’Wood en 2020 : https://www.metal-franche-comte.info/fat-jeff-nouvel-album-feelinwood/

Il est environ 10h15 quand nos quatre jeunes poilus arrivent sur scène. La Poudrière est pleine et c’est parti pour un Rock’n Roll Show de 2 heures, bourré d’énergie, de riff et solos de guitare de feu et une audience survoltée. Tous les âges sont présents, je vois des minots de 10 ans à peine et me dis que le rock reste et demeure la musique de toutes les générations. Croyez-moi, Rock’n roll is not dead…

French Rock Revolution avait ouvert le bal il y a deux ans, ce soir, il le fermera. On peut désormais le considérer comme l’hymne du groupe, groupe que je vois pour la 5ème fois et qui gagne en maturité à chaque prestation. Comme le précisera Arthur, un deuxième album est en gestation,  « I can’t say that you’re gone » en est une composition que le groupe jouera ce soir…. Bref que de bonnes choses à venir avec nos trublions belfortains.

Franck LAMBERTHOD pour Metal In Franche-Comté.