Au delà

Posted on novembre 11, 2017, 4:09
3 mins

Après plusieurs concerts dans la région (et même un petit tour en Belgique), @Au delà franchit un nouveau cap avec ce premier EP qui sort chez @Gaulhammer. Les musiciens présents ne vous seront pas inconnus car on retrouve JC Reiss et Lethal du groupe @Malevolentia. Voilà pour la présentation, attaquons le coté musical.

Et dès le premier morceau aucun doute sur l’univers dans lequel Au Delà va nous plonger, nous allons vite sombrer dans la froideur du Black Metal bien à l’ancienne. « Hérétique » aurait pu être composé dans les années 90, par des groupes aujourd’hui oublié comme Epic, Lord. Je ne saurai comment l’expliquer mais les groupes de Black Metal Français ont toujours eu un son à part, des influences propres à cette scène. Et Au delà reprends les bases posées à cette époque pour y rajouter sa patte ! Bien entendu, certains sons donnent une impression de déjà entendu, mais ce qu’on demande au Black Metal ce n’est pas de devenir une musique d’ascenseur, il faut que cela reste sale, imprégné par la mort.

Avec « Memento Nihil », on poursuit notre odyssée dans les groupes qui ont marqué le Black, avec un chœur qui ne renierait par Himinbjorg. Un autre point commun avec ce groupe, la présence d’une basse bien percutante, omniprésente qui fait plaisir à l’ancien bassiste que j’étais. Et même le petit passage Black’n’Roll trouve sa place dans ce morceau qui donne un coté Barathrum à la fin de ce titre. Car plus on avance dans le Ep plus on se rapproche de la scène des pays Scandinaves. On noté aussi de grosses influences Thrash que je définirai comme Teuton !

En effet, « Bitchkiller Bliss » a un coté Darkthrone première époque, très old School avec quelques relents de Death/thrahs. Ce morceau est finalement assez différent du reste du Ep, plus fou dans sa composition, avec un chant encore plus criard, plus marqué par les instigateurs du Black que sont Celtic Frost et Hellhammer.

Et même avec un ep, on peut avoir droit à un titre bonus qui commence par une intro guitare tout en mélodie, qui continue avec une basse bien lourde pour qu’enfin la batterie rejoigne le tout, un morceau instrumental dans la veine d’un Satyricon derniers albums.

Bref, on a la un EP avec un son de bonne qualité, un package au top, et en plus des morceaux , certes avec des influences maintes fois entendues, qui redonnent envie de se replonger dans ces vieux souvenirs de Black Metalleux ! J’ai de grands espoirs en l’Au Delà (nul cette blague), j’ai hâte de voir un véritable album.

Allez je vais aller me faire une écoute des premiers Darkthrone pour la peine.

1/Hérétique

2/Memento Nihil

3/Bitchkiller Bliss

https://www.facebook.com/Audela.bm/

 

Enregistrer

SON8
POCHETTE7
ORIGINALITE7

Be the first and rate this post Rate It

Rate It

7.3

Author Review

0

Not rated yet. Users Rate

Summary: