Warm Up du Hellfest à la Rodia

Si tu ne peux pas aller au Hellfest, le Hellfest viendra à toi. Donc Acte 1 ce samedi soir 23 avril 2022 à la Rodia.

Redemption, Crisix et Tagada Jones !

Allez c’est parti ! Redemption entre en scène pour ouvrir le bal. Une demi-heure de riffs sur vitaminés, une énergie débordante, et le public réponds présent. « We are Redemption and we play Rock n’roll ». Je confirme. Un étrange mélange de Metallica et Def Leppard, en plus moderne.

Génial !

Le 2ème groupe, changement radical de style avec Crisix. On attaque dans du dur, du thrash. Dès les premières mesures les têtes se mettent à balancer, les pieds à taper. Deux morceaux plus tard, le public est à fond et répond aux gestes (faut reconnaître que le public français ne comprend rien aux discours enflammés en anglais…) demandant un wall of death. C’est parti. Et puis, toujours par gestes, le chanteur nous fais signe de nous asseoir, et à son signal … JUMP !. Partie originale et apprécié la séance de Karaoké. On fait de notre mieux mais on rame pour participer (voir la raison un peu plus haut). Lorsque tout d’un coup le chanteur réclame un papier, on comprend vite pourquoi ! Antisocial de Trust reprise par Crisix et le public chante en cœur.

Mais bon quoi qu’on dise on attend tous les boss, Les Tagada Jones venu avec un set défendant leur dernier album « A feu et à sang ».

Dès qu’ils montent sur scène, la température augmente d’un cran. Niko est toujours aussi enflammé et la salle suit, pas une seconde de répit, tout le monde chante, même mon voisin alors que j’étais en train de filmer, et bizarrement cela ne m’a pas dérangé tellement c’était logique. Lorsqu’ils ont chanté « le feu aux poudres », le public étaient ravi ! La encore un Wall of death est réclamé par Niko où le public réponds présent.

Et apothéose : Mort aux cons ! Tout est dit… La foule chante en cœur avec le groupe pour clôturer cette superbe soirée à la Rodia.

Plus qu’à attendre deux mois pour les revoir dans la même ambiance survoltée mais au milieu de milliers de fans, en plein air et dans le meilleur festival au monde !!

 

Manue Richard