Parce que certaines sont confinées avec leurs agresseur.se.s, et que l’état continue de fermer les yeux, on a décidé de monter la voix, pour la première fois en français.

Please follow and like us: