tRuckks + Cosse - MOLOCO (Audincourt-25) – 25 novembre 2021

C’est sous le signe de la jeune scène rock indé française que la Ste-Catherine s’est déroulée à Audincourt cette année. Et c’était aussi gourmand qu’un bon cochon en pain d’épices nappé de chocolat et fourré d’un sifflet ! Je vous rappelle le programme appétissant tel qu’il était annoncé :

« 90 minutes de souffle.

Le scénar : Comme deux plaques tectoniques qui n’attendaient que de se heurter, COSSE et tRuckks se réunissent sur une même scène. Deux batteries, huit amplis: une éruption.

La perte de contrôle est au centre de cette fusion, les larsens survolent les frappes convulsives des deux batteurs. »

A l’initiative de 3C, société de production de spectacles et de tournées, et du Moloco, toujours innovant en projets originaux, c’est un set totalement inédit qui a été monté en réunissant tRuckks (Vesoul) et Cosse (Paris), jeunes loups de scène rock-post-noise, au terme de 3 jours de résidence intensive dans l’antre d’Audincourt. La première des 5 dates prévues a donc été déclenchée ce 25 novembre, dans une salle relativement bien remplie, au vu de la date en semaine et du contexte sanitaire de plus en plus complexe (oui, de nouveau…) mais encore sans masque obligatoire ce soir-là…

Autant vous dire que la déflagration prévue a bien eu lieu. Une intro assez longue, avec l’arrivée progressive des membres de tRuckks, bientôt rejoint par le second quartet parisien, et les hostilités sonores ont démarré plein pot. Des titres tRuckksiens joués avec l’ajout de 1, 2, 4 membres de Cosse, puis l’inverse, entrecoupés de titres composés spécialement pour cette occasion et joués les 8 huit ensemble, ont jalonné ce set réjouissant, d’une ampleur sonore et visuelle parfaite pour rebooster ! La suite de la tournée a dû être plus que sympathique ! On ne vous dira rien de l’ambiance dans le Tour Bus…

Une expérience humaine et scénique réussie, qui en appelle d’autres ! Qui d’autre s’y colle, à ce genre de créations éphémères percutantes  ? Parce qu’on en reprendrait bien un p’tit peu !