Nom du groupe

the scalar process

Album

coagulative matter

Label

transcending obscurity

Date de sortie

2021

LA NOTE
6.7/10

Même si le groupe est plutôt récent et sort son premier album, son compositeur principal n’en est pas à son coup d’essai. On l’a déjà vu dans Dawolh.  On s’éloigne un peu de ce dernier car TSP propose, lui, un Death Mélodique et surtout hyper technique.

Pour un style pareil, il fallait une section rythmique en béton et c’est Clément Denys (Fractal Universe) qui est venu marteler les fûts. On peut d’ailleurs noter quelques similitudes entre ces 2 groupes, notamment sur les atmosphères  amenées par les claviers.

Un autre point commun avec Fractal Universe, les influences jazzy comme sur « Mirror Cognition ».  Mais la brutalité n’est jamais bien loin. C’est peut-être là que l’on peut noter une différence avec FU, ceux-ci utilisent plus de rythmes différents que the Scalar Process qui, eux, restent parfois un peu trop en blast beat. Et ça chez moi ça ne passe pas toujours bien. Je me lasse assez vite.

Je reconnais la qualité technique et les compositions vraiment chiadées mais je reste néanmoins peu emballé par ce style !