Nom du groupe

My sweet tyranny

Album

DBCW

Label

autoprod

Date de sortie

octobre 2019

LA NOTE
7.6/10

La chronique

My sweet Tyranny, un nom au combien mélancolique pour ce groupe de Montbéliard qui sort là son premier album après une première démo en 2015. 4 ans, une période assez longue qui a permis aux musiciens de trouver leur style, leur son !
Et dès le premier titre c’est bien le son qui attire l’oreille. Il est extrêmement propre, presque cristallin. Pour ce style de Rock, c’est un grand point positif. Sans aller jusqu’à dire que le son est digne d’une grosse production, on en est pas bien loin. Rendons honneur au Studio Indie Ear et Electric Room pour le mastering.
Parlons musique maintenant, My Sweet Tyranny officie dans un style de rock avec de nombreuses influences pop. Pour un gars comme moi habitué au metal souvent le plus extrême, j’aurai du fuir rapidement. Mais après 4 ans à tenir ce webzine, ma façon de voir la musique a bien changé.
Et recevoir ce cd me conforte dans cet optique de toujours en découvrir plus ! Et bon, malgré un style plutôt rock, on peut trouver dans « DBCW » de bons riffs que n’aurait renié Metallica et consorts.
Et entre la voix, les guitares, les refrains, un groupe, français de surcroit, me vient tout de suite en tête. The Old Dead Tree. Ils savaient mixés les influences, les compos transpiraient une mélancolie qui pouvaient te coller le spleen pour la journée tout en étant assez agressives pour te donner envie de sauter partout !
Le jeu de basse est travaillé, donnant un petit coté RHCP à certains titres. Par moment le Rock Français d’un Noir Désir se fait aussi entendre.
On peut reprocher le manque de profondeur de certains titres et quelques répétitions dans les intros mais ce n’est qu’un détail.
Un morceau comme « Falling lives » vous fait oublier tout cela avec un chant aérien.
Quelques solos bien placés viennent agrémenter cet album qui s’annonce comme une réussite pour My Sweet Tyranny. Nul doute que le groupe peut prétendre à une plus grande notoriété avec un label derrière eux.  

Nicolas, chant + guitare rythmique

Laurent, lead guitare + choeurs

Jérôme, Basse

Dylan, Batterie + choeurs

Please follow and like us:
error