Nom du groupe

Monsieur Burnz

Album

Live

Label

autoproduction

Date de sortie

Juillet 2019

LA NOTE
7.5/10

Monsieur Burnz, encore un groupe que j’ai raté un sacré paquet de fois, car on ne peut pas dire qu’il ne joue jamais. Est ce pour me narguer, me faire passer un message pour que je me bouge les voir en live mais les voilà qui sortent un CD live justement !

Et attention, les gars ont poussé la promo en venant me l’offrir en direct avec en cadeau un sachet de graines ! Bein oui j’avais dit qu’on pouvait me payer en graines lors de la Guerre du Son.

Parlons un peu du contenu, un digipack sobre mais bien fichu (des belles photos venant de  Clément de Pixscènes) et 3 titres … QUOIIII  !! Seulement 3 titres !!!! Les gars, il m’en faut plus !! Bon ok je vous la fais la chronique mais la prochaine fois je veux au moins 7 titres !!

« Tyrannie » commence avec des sons indus pour enchainer de suite sur un Metal lourd, très lourd !! Cette basse donne l’impression de peser 1 tonne !! Le rythme est assez lent, les sons indus restent sur tout le titres et donnent à l’ensemble un air de Mass Hysteria ! (Influence non caché par le groupe)

« Des sots et des cuistres » commence par un hommage à Paul Watson et Sea Shepherd, et là ça touche mon petit cœur d’activiste pour les animaux ! Un titre plus rentre dedans, au groove toujours aussi énorme ! Les influences Metal au sein de Mr Burnz sont assez nombreuses. Moi qui avait toujours vu ce groupe comme étant plutôt Rock, je m’étais un peu gouré !!

« Perfuckateur » … rien que le nom suffirait juste à dire que c’est le meilleur titre du CD ! Le guitariste a décidé de se faire plaisir dès le début et va nous en mettre plein les oreilles. Comme le reste du groupe d’ailleurs, le chanteur accélère un peu le débit de parole. Les influences se font plus Bluesy dans le solo !!

Et voilà, c’est déjà fini !! Bein oui 3 titres j’ai dit ! Alors maintenant il va falloir nous proposer un nouvel album les gars !!

Sebastien Lupfer : Batterie
Phillipe Botey : Guitare / Sample
Fabrice Coinus : Guitare basse
Eddy Celor : Chant

Please follow and like us:
error