Le dimanche est un jour, généralement, moins animé que la veille. Le 16 octobre Monkeylong a convié quelques personnes pour un concert privé à Morteau histoire de ne pas glander sur le canapé. L’Escale est une belle salle, à notre arrivée le groupe est détendu. Le line-up fut pas mal remanié entre l’enregistrement du disque et ce concert. Seuls Adrien (chant) et Rémi (guitare) sont encore là. 

Adrien et Rémi en pleine interview pour leur album. Photo prise sur le Facebook du groupe.

 Les Mortuaciens qui ont sorti leur premier album en septembre comptent bien le défendre sur scène dans les mois à venir. Ce live est l’occasion de tester les morceaux en condition réelle suite à une résidence de 3 jours.

L'album de Monkeylong.

 15H30, le groupe monte sur scène dans le but de nous montrer la nouvelle monture de Monkeylong en 2022. La cohésion est déjà bonne ce qui n’est pas évident avec trois musiciens arrivés récemment. Cette formation oscille entre rock et metal avec des compositions plutôt bien foutues. L’interprétation est excellente, aidé par un gros son le groupe va jouer l’intégralité de son album ainsi qu’«All My Life» (Foo Fighters) rappelant les origines de Monkeylong. Si le set est solide on notera des moments de flottement entre les morceaux. Peut-on leur en vouloir de prendre le temps après trois ans sans concert ? Non évidemment ! Nous aurons droit à environ cinquante minutes de live ce qui est plus que correct.

Le groupe sur scène.

 Setlist Deal With The Devil / Mediocrity / KlaW / Dead And Buried / S.A.B.R.E / All My Life (Cover de Foo Fighters) / That Sad Pain / Jerk Off

 Monkeylong fait les choses bien et des boissons sont offertes histoire de discuter autour d’un verre. Il ne vous reste plus qu’à écouter leur album éponyme si ce n’est pas encore fait et à aller les voir si ça vous plaît !