Metal For Kids, à La poudrière, le 29/10/2022

En bon parent, on se demande toujours comment communiquer et partager avec nos enfants les valeurs qui nous sont chères. Et en bon métalleux, on se pose encore plus la question, car les chichés ont la vie dure. « Dis Papa, toi aussi tu attaches maman sur un pentagramme et tu bois du sang ? »
Et bien réjouissez-vous. Metal For Kids est l’évènement fait pour vous et eux !

Il fait beau en samedi 29 octobre en fin d’après-midi. On se pose 10 secondes la question si on prend un sweet en plus du tee-shirt que l’on a sur les épaules… Mais non, ça ne sera pas la peine.
La Poudrière a revêtu ses plus beaux habits d’Halloween pour l’occasion. Plusieurs stands sont à l’entrée de la salle et propose des maquillages aux enfants. Je suis un peu à la bourre, donc je me précipite à l’intérieur de l’antre.

Décos d’Halloween à l’intérieur aussi. Les bénévoles sont grimés, quelques fantômes flottent dans la salle. L’attente ne sera pas énorme avant que le frontman Nîmois de ZOB’ Zone Orale Bouillante ») ne déboule dans la salle, avec ses 2 paires de lunettes pour commencer à mettre l’ambiance, et aiguiser la curiosité et l’intérêt de nos chères têtes blondes.

Comme à l’accoutumée pour Metal For Kids, ce sont les Alsaciens de SMASH HIT COMBO qui vont guider les enfants dans leurs premiers pas sur la route des codes et des accords métals. Ils le feront avec bienveillance et gentillesse, mais sans chansonnettes gnangnans, et sans renier leur ADN – Nu/Hip Hop Metal, et tabasseront comme il se doit, notamment avec leurs titres « Hardcore gamer », « Baka », et « Suite Logique ». Les intermèdes seront gentillets, et les interventions de ZOB’ sont à doubles sens, ce qui fait que les parents se régalent tout autant que leurs enfants.

Tous les principaux codes auront convenablement été revus : Pogo, Wall Of Death, Circle Pit… Peut-être manquait il un peu de Slam. Ça aurait sûrement intéressé quelques uns de pouvoir voler comme un avion… Ouais, je pense que ça aurait beaucoup plu aux enfants… Bon, j’imagine que côté sécurité ça n’aurait peut-être pas été l’idée de l’année.
La longueur du set était adaptée au public : 45 minutes, avec un final aux couleurs discos et distribution de bonbons. Un très bon moment en famille.

Live report et crédits photo : Y.BRED