Mamouthe Festival - Mouthe - 15.10.2022

Pour cette troisième édition, le Mamouthe Festival nous ont offert une programmation plutôt rock avec Templitt, The Dirty Ones, The Rumpled et les Iron Brackmart.

 

Pour ceux qui ne sont jamais allés au Mamouthe, il faut savoir que c’est avant tout un fest familial, la programmation plutôt soft en témoigne tous les ans. C’est donc avec toute la petite famille que nous décidâmes de nous y rendre. Pour une fois arrivés en avance, peut-être même trop car les balances ne sont pas totalement finies, nous devons d’attendre quelques minutes devant l’entrée.

Ca y est les portes ouvrent enfin, une fois le bracelet au poignet, nous rencontrons déjà pas mal de têtes connues, “La famille” comme on dit par chez nous. Il fait encore doux pour un mois d’Octobre à Mouthe, il faut donc se réhydrater avec une bière.

19h30, c’est le groupe de Rock Fusion “Templitt” qui ouvre le fest. Je ne connais pas, malgré une écoute au préalable sur les plateformes de streaming pour me faire une idée. Je suis surpris par la qualité de la mélodie, pour un groupe jeune ils se débrouillent plutôt bien. Mais, car il y a toujours un “mais”, si je dois résumer “Templitt” pour moi, c’est un peu comme un Airbus qui roule sur le tarmac sans arrêt. Tu écoutes la musique, notamment le chant, et tu te dis : “Ça va décoller ? Ça va s’énerver ? “ , et bien non, c’est dommage car il y a vraiment un bon projet. Ça manque un peu de muscle au chant à mon humble avis. Affaire et groupe à suivre tout de même.

21h00, ce sont The Dirty Ones, groupe de Hard-Rock, qui enchaînent. Pour les avoir déjà vus à plusieurs reprises, même jusque dans mon jardin, je suis vraiment bluffé par leur prestation du soir. Il faut dire que l’organisation du Mamouthe sait mettre le paquet, autant pour le son, que la scène. Cette scène immense qui permet au zikos d’avoir de la place pour s’exprimer, échanger avec le public déchaîné, des tapes dans les mains fusent. Ils ont clairement chauffé la salle pour le groupe suivant. #succes !

The Rumpled, tu connais ? C’est du punk-rock celtique qui sait mettre l’ambiance. De 22h30 à 0h00, les italiens ont fait bouger le public ! Ils ont joué des titres de leur répertoire et des reprises plutôt surprenantes, toujours dans la bonne humeur. Comme « Cotton Eye Joe », où presque toute la salle a fait la fameuse chorégraphie.

Fin du dernier temps de jeu de Vertigo…

Retour sur la scène principale. Les Iron Brackmart, « presque » cover band, ont tout donné pour clore cette soirée de folie ! Une bonne dose de Maiden, de 0h30 à 2h00 du matin, ça ne peut que faire du bien ! De « Fear of the Dark » à « Man on the Edge » en passant par « Caught Somewhere in Time », les jurassiens ont joué les incontournables de la discographie d’Iron Maiden. Il faisait très chaud ce soir-là dans le pays le plus froid de France !

Le Mamouthe Festival nous aura encore régalé cette année avec sa programmation éclectique, assurément un festival qui a de l’avenir si les organisateurs et leur team de bénévoles restent aussi professionnels et qu’ils accueillent leur public comme si c’était chez eux.

Camelia, Pi-M pour la photo & David |!!|>