Que fait comme bruit un renard ? Du Metal bien entendu ! Alors nous sommes allés vérifier tout cela au Festival du Bruit du Renard à Seloncourt le 31 mai 2019.

Organisé par la ville de Seloncourt, mais surtout par notre Dorine (photographe pour MIFC mais pas que => direction son site), c’est sous un soleil radieux que l’on se présente devant la salle Kuntz pour découvrir un site bien organisé ! Ben ouais, quand tu trouves les chiottes tout de suite, c’est un bon point !!

On installe notre nouveau stand (avec un vitabri prêté par La boite à Flyers) qui sera en cohabitation avec le merch des groupes (qu’on va vendre plus que le nôtre…). L’équipe ce soir, bibi, Mathilde, Laurence à la photo et Stéphanie à … la boisson (ce soir, on lui fiche la paix, elle travaille demain sur le Montbout’son).

Live report : Jérôme / Photos Laurence et Jérôme

« 1 de 2 »

C’est bien installés à côté de la scène qu’on assiste à l’installation de The Maniax. Groupe de Montbéliard bien sympathique avec le bassiste de Fractal Universe ! Le style musical : du Rock’n’Roll ! Et c’est avec le soleil dans la face que commence le groupe, tout bien sappé et avec les lunettes de rigueur pour le chanteur. Début difficile au niveau du son, qui s’améliore tout au long de la prestation. Dommage car le EP du groupe donne bien envie. Là, j’avoue, je suis peu convaincu. Le style Psychobilly du groupe ne se prête pas trop à ce type de conditions, à revoir dans un bar ou une salle fermée. En attendant, on se rattrape sur l’écoute du EP.

« 1 de 2 »

Changement de plateau pour retrouver nos Metalleux de Desybes que je peux enfin voir sur scène !!! Depuis leur release party, je les ai loupés je ne sais pas combien de fois ! Et là, je viens, et que vois-je ??? un membre absent … suis-je maudit ?? Et bien que peut faire un groupe dans ce genre de cas ? Annuler ? Faire sans ? et bien Desybes, lui, met quand même son guitariste sur scène, enfin sa silhouette en carton articulée (ben ouais un hologramme, ça coûte un peu cher), et des bandes enregistrées ! Alors juste pour ça ! Respect !

Et sinon niveau musique, un son pas encore top (désolé ingé son mais c’était pas ta soirée), mais le groupe assure néanmoins. Leur Metal chanté en français, engagé, engageant, réveille le public. Les premiers pogos se lancent timidement. Mais sans aucun doute, Desybes a tout d’un grand, les morceaux s’enchaînent sans faille, ça communique bien ! Le meilleur concert de la soirée pour moi !

« 1 de 2 »

La nuit tombe doucement, on boit, on cause, on rencontre nos « fans » et des têtes bien connues ! Et voilà Van de Rope qui monte sur scène avec, à la batterie, Stéphane (reporter sur MIFC).

Le groupe vient de sortir son premier EP en vinyl dans un style qu’on peut classer comme post Hardcore. Ce soir c’est leur 3ème concert, ils joueront la semaine d’après au FIMU. Le chant hardcore fait son effet sur les premiers rangs, le public répond bien aux sollicitations du chanteur.  Même si je ne suis pas friand de ce style, Van de Rope assure et promet encore de bonnes dates Hardcore.

Il fait bien nuit, de la bière a bien coulé, ben oui ce soir on a quand même 3 brasseurs dont les excellents Terra Comtix, et les thrasheur de Hateful Three montent sur scène pour achever les survivants. Là, on est plus dans ma came musicale, et on peut dire que le Thrash (Punk) dégomme sévère ! Et certains du public s’en donnent à coeur joie niveau pogo, bon ok à un moment ça vire à la baston car un petit gars a trop abusé sur la bouteille et il faut l’intervention d’un géant en kilt pour le calmer !

Le show continue et le groupe continue de frapper dur ! L’influence Nuclear Assault est bien présente ! Le style musical me rappelle les voisins de Defraktor (une belle affiche à faire, tiens…). Le concert se finit assez rapidement mais le public avait peut être sa dose ?

On remballe, on remercie Dorine pour son accueil (repas vegan offert par l’organisation et boissons offertes, c’est tellement rare qu’il faut le noter !) et on lui dit surtout qu’il faut refaire une nouvelle édition ! On ne fera pas le samedi et on loupe encore Undervoid, dommage… Mais on ne peut pas être partout !

Please follow and like us:
error