Nom du groupe

iron bastards

Album

cobra cadabra

Label

autoprod

Date de sortie

4 avril 2019

LA NOTE
9.6/10

Après un « Fast and Dangerous » que j’avais apprécié mais auquel je préférai le premier album (Boogie Woogie Violence), nos plus anglais des strasbourgeois sont de retour avec « Cobra Cadabra ».

Premier détail, le son a encore été amélioré pour arriver à un résultat digne d’un chef d’œuvre de la scène anglaise des années 70 tout en gardant la précision d’une production moderne. J’oserai un comparatif surprenant, mais ce type de son me fait penser à ceux que peuvent proposer par exemple les Red Hot.

Avec Iron Bastards, il faut environ 3 secondes pour se mettre dans le bain et actionner son pied pour taper le rythme, ce grooupe est une machine à tube !! « Day of Rage », le premier single dévoilé, en est le parfait exemple. Le refrain est un monument de Rock’n’roll, un truc à se péter les cordes vocales en le reprenant en chœur. Le groupe a su avec les années développer son fast Rock’n’roll qu’avait créé notre Dieu à tous, Motörhead. Même si l’influence est toujours palpable, que la Rickenbacker et ce chant Rockailleux (copyright sur cette expression qui exprime bien le timbre particulier de Lemmy, nourri à la clope et au Jack Daniel’s) sont une marque de fabrique lourd à porter, Iron Bastards fait honneur à notre père à tous.

Et la suite de l’album ne fait que confirmer la qualité des compos des strasbourgeois. « Speed Machine », « Cobra Cadabra », autant de titres qui vont vous faire danser sur les pistes !! Et que dire des influences maidenesques de plus en plus présentes, sur «  »With the world on your side » ou sur « Outside the nest » tant en rythmique qu’en solo. Tiens parlons en des solos, David s’est encore surpassé pour sortir des notes stratosphériques.

Et franchement, vlà que maintenant ils sortent l’harmonica pour faire du Rock aux influences country, « You only live twice » est bien marrant avec des petits « hi ha » bien texan ! La guitare et l’harmonica sur la fin du morceau se lance dans un duel de solo !! Exceptionnel en France de voir des groupes oser un tel mélange :!

Après un déluge de bon point, il faudrait trouver les choses qui ne vont pas pour placer un « mais » … mais je n’en trouve pas. Alors je finirai cette chronique en disant sans soucis, sans stress que Iron Bastards a sorti son meilleur album, mais surtout le meilleur cd de ce début d’année. Et quand je me dis qu’on les a fait jouer et que j’ai pu écouter ces nouveaux morceaux en live, je suis plus qu’affirmatif, other band play, Iron Bastards Kill !!!

Membres du groupe
David Bour : Bass & Vocals –
David Semler : Guitars –
Anthony Meyer : Drums
 
Ville d’origine
Strasbourg
Please follow and like us:
error