Nom du groupe

Ignis fatuus

Album

Under commande of the leviathan cross

Label

autoprod

Date de sortie

novembre 2019

LA NOTE
7.6/10
Le précédent album d’Ignis Fatuus date de 2016, il avait montré une progression dans la brutalité, tout en gardant cette touche mélodique propre au style des Franc Comtois. Avec « Under command of the Leviathan cross », aucun doute on franchit un cap dans la violence musicale.
Je suis agréablement surpris par l’enregistrement encore une fois réalisé par Pierre Emmanuel Fisher qui a fortement amélioré sa technique. Même si le son de la batterie m’a un peu surpris au début, je m’y suis rapidement adaptée.
« Décimation Complete » ouvre cet album sur une intro de guitare sobre mais efficace pour enchainer sur un style encore assez proche du précédent cd.
« Symbol of Abstraction » est plus dans une veine thrash avec un passage où les guitares nous offrent une accalmie ultra mélodique – pas trouvé mieux comme façon de décrire.
« Berserkers », sur l’air de la marche funèbre, se montre bien plus violent que ce à quoi Ignis Fatuus nous a habitué, agréable surprise. L’influence thrash est toujours bien marquée.
« Beneath the silent hordes » renoue avec les sonorités Heavy que Dan affectionne particulièrement , ces riffs donnent à ce morceau des cotés épiques, me rappelant parfois des groupes comme Blind Guardian.
« Those from the netherworld » se démarque un peu des autres avec un feeling Black Metal, totalement surprenant mais foutrement agréable.
« For the dead travel fast » suit un peu le précédent titre avec des influences très extrême, des riffs qui sonnent très Metal Extrême Finlandais (Children of Bodom, …).
« Sub créatures » renoue avec les origines Thrash-Death du groupe, un titre qui renferme des solos bien Heavy, pas mon préféré mais diablement efficace !
« Archangels of doom » surprends avec son break avant une nouvelle débauche de blast !
« Praising the untrue » est par contre moins bien réussi que le reste de l’album, le chant et la musique semblent décaler, les riffs moins inspirés que sur les précédents morceaux.
« Where the Dark Threat prevails » clôt ce nouvel album d’Ignis Fatuus en résumant finalement les influences multiples du groupe. Il ne fait que confirmer que les franc comtois ont sorti leur meilleur cd !  

 

Evil – Vocals and screams
Dan – Rythm and Lead guitars
Man – Rythm and Lead guitars
Mat – Bass
Arnaud – Drums

Please follow and like us: