pour acheter l'album

Si vous avez lu notre récente chronique du premier album d’Exhorted « Old Bastards Never Die », alors vous savez déjà que ce nom risque de résonner très fort dans les prochains mois tant cet album est une réussite !  

A la veille de la sortie de leur album qui sera célébré via une release party le 1er octobre au Titty Twister, Yves (Chant) a accepté de répondre à nos questions. 

Pour ceux ne connaissent pas Exhorted, pouvez-vous vous présenter ? D’où venez-vous et qui sont les membres du groupe ?

Yves :  Lionel Marquez (Basse/choeurs), Yves Balandret (Chant), Edoardo Panepinto (Batterie), Guitariste en cours d’audition.

Nous sommes de la région de Besançon, et Edoardo est sicilien. 

Votre premier album « OLD BASTARDS NEVER DIE » est sur le point de sortir; comment vous sentez-vous ? 

Yves : Toujours un peu anxieux à l’approche d’une sortie d’album mais en même temps, super heureux que l’album sorte enfin. 

Une chose est frappante à l’écoute de votre album : la qualité de la production ! Pourquoi avoir décidé de travailler avec Oli BEAUDOIN du pirate Studio ? Comment s’est passée cette collaboration ?

Yves : On a envoyé une démo 3 titres à plusieurs producteurs de metal à travers le monde et après avoir échangé avec la plupart de ceux qui souhaitaient travailler avec nous, notre choix s’est porté sur Oli Beaudoin. L’entente avec Oli a été parfaite à tous points de vue et nous sommes depuis devenus amis suite à cet enregistrement. 

Les 9 titres de votre album sont à la fois « massifs et rapides » , comment arrivez- vous à trouver cet équilibre et quel est votre process de composition ?

Yves : Pour ce premier album, nous avions décidé de nous faire plaisir avant tout, sans restriction de style, et nous étions tous les deux (Lionel et Yves) sur la même longueur d’onde au niveau composition. 

Pour le process, comme beaucoup de groupes, on part d’une démo qui s’améliore au fil des échanges entre nous. 

Quels sont les thèmes abordés dans vos paroles ?

Yves : Des thèmes de la vie quotidienne: les relations humaines, les difficultés que tout à chacun rencontre au cours de sa vie, mais aussi de l’espoir pour chacun à voir la vie positivement …

Est ce que les différents confinements et restrictions liés au contexte sanitaire ont perturbé l’enregistrement de votre album?

Yves : Au contraire, nous nous sommes organisés pour pouvoir mettre à profit cette période désastreuse pour tout le monde, en travaillant beaucoup entre nous à distance pour la finalisation de l’album (Compos – Mixage – Mastering) notamment. 

Avez-vous des concerts prévus dans les prochains mois ?

Yves : Pas encore, nous nous concentrons sur la promo de l’album. Nous espérons remonter sur scène le plus rapidement possible.

Un dernier mot pour la fin ?

Yves : On vous remercie pour cette interview et votre soutien à toute la scène métal locale.  Longue vie aux associations et à tous ces passionnés qui donnent de leur temps pour notre musique: Le Metal !