Entretien avec Cyril de CG LUTHERIE

Certaines de ses réalisations se sont retrouvées sur des scènes metal prestigieuses; citons l’exemple de la basse « Rottenbacker » custom de Benighted que l’on peut voir sur l’un de leur passage au Hellfest.
Cyril, qui est aux commandes de CG Lutherie, a accepté de nous ouvrir les portes de son atelier à Arc Les Gray pour répondre à quelques questions ! Rencontre avec un passionné. 
Salut Cyril, et merci de nous accorder cette interview ! Peux-tu présenter rapidement CG Lutherie ? Quel est ton parcours ? 

Salut Metal in Franche Comté.  J’ai fabriqué ma première guitare dans mon appart à Besançon à partir de bois de récupération et des pièces récupérées sur ma BC Rich Warlock, ça doit faire pas loin de 20 ans ! 

Puis je suis parti vivre à Villeurbanne à coté de Lyon. J’ai travaillé comme menuisier agenceur dans plusieurs entreprises. Ça  m’a permis d’avoir une bonne base dans le travail du bois pour appréhender la lutherie plus sérieusement, et de commencer à fabriquer mes premiers « vrais » instruments sur mon balcon de 2 mètres carrés.

Au bout de 7 ans, j’ai décidé de revenir en Haute-Saône pour monter mon atelier de Lutherie. L’atelier est créé en Juillet 2014.

Je fais de la réparation, des réglages, de l’entretien comme les planimétries, les refrettages…, des modifications (re-finish, passage en headless, en fretless… ), mais aussi de la fabrication sur mesure.

Combien de modèles proposes-tu ? Quel est ton modèle phare ?

J’ai six modèles de basse et six de guitare électrique « courants », mais j’ai aussi d’anciens modèles que je peux refaire à la demande.

On peut aussi partir de zéro et concevoir un modèle avec le client.

Le modèle phare, si il y en a un, serait la basse Kabuki, que j’ai déclinée en plusieurs versions.Elle existe dans à peu près toutes les configs possibles.

249727116_3005898946334203_6507732755225713265_n
249689220_412265380428690_8921570974645457367_n
Est ce que ton arsenal comprend des instruments orientés vers les sonorités metal ?

Je dirais qu’on peut faire sonner metal n’importe lequel de mes modèles ! Sans rentrer dans les détails, ça va dépendre des micros choisis, principalement, et des bois qui vont donner la couleur dominante du son.

Niveau forme, les guitares les plus typées metal selon moi sont la Superstrat « Io », la headless Kabuki, et la headless Ergo. Quoiqu’une Rascal NJ noir mat devrait se défendre aussi.

Pour les basses, la Kabuki, la Rascal R et la Bokken (un ancien modèle) sont bien adaptées, et configurables quasi à volonté !

Comment te contacter ? Comment connaitre tes tarifs ? 

Pour me contacter, le plus simple c’est par email ou téléphone;  je suis aussi sur facebook via ma page pro, mais certains messages se perdent.

Les tarifs sont variables, en version « de base », on est sur environ 1500 à 1700€ suivant les modèles.

Je fais des estimations de tarif par email, il suffit de me donner les grandes lignes de votre projet et je peux déjà cibler une fourchette de prix.

Quelle est la réalisation la plus complexe sortie de ton atelier ? La demande la plus folle que tu aies reçue ? 

Dans les demandes qui sortent de l’ordinaire, j’ai fait une Ergo 8 cordes, avec contrôleur midi intégré pour commander par exemple un logiciel, des effets, des samples..

Dernièrement, une guitare baryton 6 cordes, diapason 34 » (donc en gros une basse avec des cordes de guitare), avec capteur midi sous les cordes et triggers pour commander des percus en midi.

Dans les plus complexes, il y a aussi la folk 12 cordes du groupe Mamadjo, prévue pour être accordée en open de Do, avec des cordes standard, et jouable au bottle neck, le tout agrémenté d’un multi-diapason.

As tu une démarche particulière dans  la sélection du bois ou des composants de tes créations  ?

J’essaie d’utiliser des bois qui ne sont pas menacés, qu’ils soient locaux ou exotiques.

Je pense qu’il vaut mieux utiliser un bois exotique qui est géré, replanté, plutôt qu’un bois local qui est voué à disparaitre puisque jamais replanté (je pense notamment à certains fruiters sauvages).

Ensuite, il faut savoir faire le bon choix de bois suivant ce qui est recherché en terme de son, de poids, et d’esthétique.

Pour le hardware en général, je ne pose pas de « noname », mais tout est selon le souhait du client, je n’impose rien, même si j’ai mes préférences.

250859711_616154086055814_6026395819580048593_n

Un dernier mot pour la fin ? 

Sans m’étaler sur ce que subit la culture en ce moment, je vais dire :  Continuons à faire de la musique, continuons à faire de l’art sous toutes ses formes.

Quelques réalisations sortie de l'Atelier de CG Lutherie

250480072_416247203434595_6684428596224202464_n
250814828_299179872024072_7019701813957325395_n
249687321_256833292946793_1191658340111719024_n

Basse "Rottenbacker" Custom de Benighted au Hellfest - Made in Franche Comté !!!