EGO MISS BLINDED – « …A View »

  • par

Biographie:

En 2013, Phil (chant et ex-Iceland) et Jaff (Guitare) travaillant chacun sur des projets respectifs se disent qu’il serait grand temps de revenir aux fondamentaux, aux sources, au Rock en fait … Et tant qu’à être « Rock », ils trouvent un concert au Covent Garden à
Eragny (95) alors qu’ils n’ont encore ni titre ni section rythmique, ni même de nom d’ailleurs. Rapidement, Shag (basse et ex-Zuul FX) et Cédrico (batterie)rejoignent le projet.
Le meilleur se passe alors quand ces 4 musiciens aux influences diverses se retrouvent pour leur première répétition et jouent comme s’ils se connaissaient depuis toujours. C’est une évidence pour chacun d’entre eux. L’envie commune est de faire un rock efficace, accessible au plus grand nombre, tout en mélangeant rock-métal-fusion et esprit 70’s. Et de se trouver un nom … « Ego » vient de leurs expériences passées, car ces musiciens aguerris ont pour souhait avant tout de se faire plaisir et donc de laisser les egos de chacun au vestiaire, afin en aucun cas d’entraver la musique. « Miss » car c’est aussi pour la gente féminine que ces musiciens jouent, et enfin « Blinded »car c’est le plus grand fléau de nos sociétés et de nos comportements aujourd’hui. Ou tout simplement : Ego (of a) Miss Blinded.
Ego Miss Blinded démarre en mai 2014 la production de son premier album produit par Jaff (sortie en juin 2015) : un album enregistré comme dans les années 70’s en 3 jours pour les prises principales, 4 mecs dans la même pièce, 4 énergies pour un même but, une musique live et efficace. Le reste sera fait dans le studio de Jaff, mais avec toujours ce souhait pour les « overdubs » de jouer live et de faire vivre la musique.
En Janvier 2015, Cédrico quitte le groupe et laisse son poste de batteur à Keuj qui a officié de nombreuses années au sein de Watcha. Aujourd’hui, Ego Miss Blinded est prêt à distiller son Rock efficace et évident sur toutes les scènes désirant les accueillir.

 

Ego Miss Blinded

Chronique:

Le moins qu’on puisse dire c’est que cela bouge chez les frenchis, et cet album nous pousse a être de plus en plus conquis par la richesse et la qualité des nouveaux groupes français. Ego Miss Blinded prends ses racines dans le bon vieux heavy métal des années 70, on imagine donc les permanentes, les pantalons en cuir moulant, les foulards sur les pieds de micro, l’âge sublime du rock’n’roll.

Le son de cet album est un peu garage, ce qui n’est pas pour me déplaire, ça donne un côté authentique au son qui nous est proposé. L’album commence par le titre « The Road to the West ». Le chanteur a une voix solide et se donne a fond. Ce premier titre est très mélodique, le refrain est franchement bine senti. Le premier solo est plutôt court et la transition sur le second couplet est un peu maladroite. Mais l’intention est là.  Lénergie est bonne, j’ai envie de bouger la tête au rythme de la batterie ce qui est plutôt bon signe pour la suite de l’écoute. Vu le dynamisme du son, le déploiement en live doit donner du lourd. « Bad Game », la voix est plus claire et les riff un peu dissonants. Il est plus planant avec des voix mélangées.

« Sun of My Existence » est un peu plus triste que les deux premiers titres. Le chant vient du fond des entrailles, les paroles sont presque pleurées. Ce morceau est emplie d’émotion. Nous poursuivons avec « Gath Of South », les premières notes caractéristiques de la marque heavy, présage un bon titre. Le chant est extrêmement mélodique avec un refrain qui reste dans la tête ce qui est un très bon présage pour le groupe qui parvient a être très inspiré. Je pense qu’il s’agit même du meilleur titre de la galette.

« Lost », « My Car Against The wall »sont moins efficaces que les premiers titres de l’album, mais restent très agréable à écouter tout de même.

La balade « Summer Breath » est très bien pensée, la mélodie est très belle. Les membres du groupe pensent peut être draguer des filles avec ce titre, et cela est fort possible!!!! Mention spéciale pour le solo qui est de toute beauté. « Time to Sleep », commence tout doucement, le chanteur prend une voix presque lyrique ce qui est assez amusant. Le rythme est ultra lent, peut être trop. Mais je crois que leur volonté est de nous endormir.

L’écoute s’achève avec le titre « Price to Pay », beaucoup plus dynamique que le précédent!! La mélodie est encore une fois au rendez-vous. Ego Miss Blinded est une très belle découverte, le son reste garage mais c’est authentique.  Amateur de heavy je vous encourage à écouter cet album. Il s’agit d’un combo à suivre.

Vous pouvez suivre leur actu sur leur site et leur page facebook:

http://jaff-activities.wix.com/ego-miss-blinded

https://www.facebook.com/EgoMissBlinded/?fref=ts

Xena