Après de nombreux rebondissements – le dernier en date étant le confinement lié au Covid-19 – BOISSON DIVINE décide de briser la morosité en sortant aujourd’hui « Xivalièr de Sentralha », son premier single extrait du troisième album « La Halha ».

La Halha (prononcé la Haille, avec le H sonore) c’est le grand brasier – feu de solstice – issu d’une tradition multi-séculaire, toujours perpétuée aujourd’hui sous sa forme Chrétienne (Halha de Nadau, Huec de la Sent Joan).

Conçu comme un vinyle, et dans le but de représenter le cycle des saisons, ce troisième album propose deux faces de cinq chansons dont chacune commence sur une introduction très traditionnelle et finit sur un pavé de 9/10 minutes. La dernière chanson, qui est la plus longue, est sensée symboliser le jour le plus long, à savoir le solstice d’été, en référence au nom de l’album.

La pochette représente la Croix de Béliou (ou Abelion, dieu important de la mythologie pyrénéenne), tombeau du vieux pâtre Milharis, selon la légende.

Ce nouveau disque plutôt fourni (presque une heure), s’avère encore plus épique, complexe et travaillé que les précédents, pour une atmosphère globalement plus sérieuse.

Tout en restant fidèle au style mélodique et bien accrocheur du groupe, « La Halha » réserve de belles surprises et de nouvelles sonorités.

La sortie de ce premier single est aussi l’occasion de lancer les pré-commandes sur leur page Bandcamp https://boissondivine.bandcamp.com, avec en bonus pour toutes pré-commandes (version physique ou digitale) 5 titres bonus gratuits à télécharger immédiatement !

Please follow and like us: