Nom du groupe

Blackstain

Album

picture in the dark

Label

autoprod

Date de sortie

février 2020

LA NOTE
7/10
Loin d’être un petit nouveau dans la scène, Blackstain existe depuis les années 2000 et a déjà sorti un album. Après quelques années de silence, le duo (qui a retrouvé un bassiste en la personne de Tom) renoue avec son Thrash Metal extrême très teuton.  Malgré un premier titre chanté en français qui aurait pu faire partir l’album dans un style à la Blasphème, Blackstain repart rapidement sur l’anglais. Les morceaux s’enchainent, les solos bien heavy aussi. Le style et le son me font irrémédiablement penser à Born Again (en 2009 ils partageaient déjà des lives avec des membres de Born Again) La qualité des morceaux est bien là mais difficile d’avoir le déclic pour l’un ou l’autre. « Djinn Death » a ce coté Melechesh avec des riffs « orientaux ».
Le groupe emprunte aussi au Death Metal la lourdeur et la puissance comme sur « Viking Blues »
Le dernier morceau est assez original par rapport au reste de l’album dans son début mais retombe un peu pour repartir sur un riff presque déjà entendu dans le cd,  alors que pourtant, le chant death lui disparait pour partir sur une voix plus « folle ». Un peu déçu car cette voix aurait du être plus utiliser sur le reste de l’opus, elle aurait permis de casser cette sensation de monotonie du chant Death.
Alors que dire, du bon les mélodies (Dissection rules), une présence mais un manque d’originalité qui parfois rends l’album un peu long.

 

Bastoche : Guitare , chant .
Bertrand : Batterie .
Tom : Basse .