1ère partie de ma quinzaine punk : DARCY & KAHFA à l’ Atelier des Môles à Montbéliard (25) – 12 novembre 2022, Live report by Lola.

« En Automne, débranche ton sonotone » : C’est mon dicton de ce mois de novembre !
En effet, coté concerts, ça a été punk, fuzz, rock garage énervé, punk celtique qui envoie et re-punk !! Alors le sonotone… tu vois quoi !

2 grosses soirées au menu, à une semaine d’intervalle.

La première se déroule à l’Atelier des Môles. Pour le début des hostilités, ce sont les suisses de KAHFA qui se lancent. Ce Duo Fuzz du Jura Suisse s’est formé pendant l’été 2020 avec pour objectif d’explorer de nouveaux univers musicaux.
« La légende dit que KAHFA a été engendré lors d’un combat de chien sur lequel parièrent les Dieux d’un Folklore lointain ». Les textes, en français, traitent de sujets de société, ou de croyances comme dans « Artifice » et « En Eaux Troubles » où KAHFA ne mâche pas ses mots face à certains beaux parleurs qui gangrènent la société. « Dernière Sommation » parle de l’horreur de la guerre qui se déroule actuellement à nos portes, en Ukraine.
Les 2 garçons de KAHFA définissent leur groupe comme étant « Du rock, du rock qui poutre ! »
Après un premier EP en 2021 (« Sauvage »), ils travaillent actuellement sur un douze titres qui verra le jour fin 2023.

L’atelier s’est un peu rempli, mais pas totalement hélas. Dommage : il semblerait que le public d’habitués reste frileux, comme si certains avaient oublié de redémarrer après les confinements successifs…

Mais qu’à cela ne tienne ! KAHFA a bien chauffé la salle et DARCY enchaîne. Les garçons originaires de la région de Rennes font partie de la scène émergente du rock français. Ils ont une énergie débordante, en particulier le leader Irwin : Lui, il doit avoir des ressors intégrés sous ses légendaires chaussettes !
Depuis leur premier album « Tigre », sorti en sept 2016 , le groupe s’est offert une réputation grandissante : le son est rock, devenu punk au fil des années, et le chant, en français, est parfois parlé, voire rappé, et pas mal crié aussi, pour faire passer son message. Les mots sont parfois bruts, souvent crus pour révéler le constat sans concession d’une génération dépassée par ce qui l’entoure. La « Machine de Guerre » DARCY revient cette année présenter ce nouvel album sorti en début d’année. La touche punk, politiquement engagés et plus rageurs que jamais les rapproche de plus en plus de la famille des grands groupes punk rock français tels que Tagada Jones, Salles Majestés ou No One Is Innocent par exemple, dont ils ont fait les premières parties. Ce soir aux Môles, la set list a été enrichie pour l’occasion à la demande des filles des Fallen Lillies présentes : Irwin et ses coéquipiers ont repris l’un des tous premiers titres du groupe, l’entêtant « Armageddon » : une histoire d’amour teintée de spleen, mais déclamée à la mode punk rock !

Le concert touche à sa fin. En avant première ce soir, on aura le plaisir de découvrir « Enragés », l’une des chansons du prochain album… Les paroles sont notées sur une feuille scotchée sur l’ampli qui sert de perchoir à Irwin… Mais depuis le début du set, il a largement eu le temps de la piétiner et la déchirer !! C’est donc de tête qu’il l’attaque. A priori il s’en sort plutôt bien ! Moi, j’avais la photo : scoop ! 🙂 . Ce soir, on retient la leçon : Si le silence est d’or, alors le bruit est Darcy !