The Fre3 Bastards – In Our World Of Bastards (EP)

Posted on février 06, 2017, 6:45
5 mins

The Fre3 Bastards est un power trio originaire de Belfort, officiant dans un style « Loud Heavy Rock » comme eux même le qualifient sur les réseaux sociaux. A la simple lecture de ces mots, on sent déjà la bonne odeur de sueur, de bière et de diesel… Une aura venue tout droit des 70’s qui se confirme dès la première écoute de leur second EP poétiquement intitulé « In Our World Of Bastards », et dont la sortie est programmée pour le 4 mars 2017.

Le disque s’ouvre sur le titre « You Don’t Know Me (RADIO EDIT) », un titre aux forts accents hard rock 70’s et stoner sur les refrains. Le riff est entêtant, le groove est présent, la structure est intéressante, avec une belle cassure rythmique sur les refrains, qui ne sont pas sans rappeler le Black Sabbath de la grande époque. La présence d’un solo tout en sobriété en fin de morceau achève celui-ci de la meilleure manière qui soit pour enchaîner le morceau suivant.
« The Red Sunset » est un morceau plus contrasté. Un départ en fanfare sur un riff rapide, enchaîné à des couplets plus sombres et lancinant. Ici la touche stoner prends une toute autre ampleur, le chant se fait plus possédé. Le morceau inclut également un solo de guitare, assez lancinant et restructuré à l’image du morceau.
Le troisième titre « The Scar » est l’un de mes préférés. Tout en groove et en lourdeur, entre The Damned Things, les ZZ Top et un country rock énervé. La basse se fait ici plus ronde, et les riffs encore une fois très lancinants nous amènent progressivement vers une fin toute en lenteur et en nostalgie. Un morceau vraiment très intéressant en termes d’ambiances.

« Total Anus Control » est également une réussite, et pas seulement pour son titre qui n’aurait rien à envier à la plus crade des prod grindcore. C’est un morceau ultra fun, entre influences glam et mélodies entêtantes. L’effet de fréquence étouffée utilisé sur le chant dans tout l’EP prend ici une belle ampleur avec une partie plus calme au chant parlé. Du reste, le tempo est rapide, l’ambiance sympathique, on s’imaginerait clairement remonter la route 66 à bord d’une Cadillac rose sur cette bande son !
Pour finir, le dernier morceau, « Rust and Dust » achève l’EP, d’une excellente manière. Une belle ambiance américaine, des airs de Bukowski dans la construction du morceau. Un morceau vénère, juste ce qu’il faut pour prendre, à mon avis, une sacrée dimension en live ! Les instruments prennent une belle place. Une phase instrumentale intéressante ponctue et aère le morceau en son milieu, ce qui est vraiment agréable et épargne le morceau d’une potentielle répétitivité.

En conclusion, « In Our World Of Bastard » est un EP très intéressant. Intelligent écrit et composé, enregistré sans accroc notable… Le travail de l’ambiance est superbe, on est réellement projeté aux USA, tout y est : des guitare tranchantes et heavy, une basse ultra ronde, un groove imparable, une section rythmique ultra efficace, et un chant râpeux et possédé, avec de beaux accents stoner rock. Autant dire que cet EP est une très belle pièce qui fera date dans la carrière de The Fre3 Bastards. Sans être forcément ultra original en termes de genre, le groupe parvient néanmoins à se démarquer par une exécution impeccable, et une bonne écriture. Les morceaux ne se ressemblent pas trop, ne sont ni répétitifs, ni simplistes, et l’ensemble s’inscrit dans une démarche très cohérente. Pas forcément mon genre de musique à la base, mais je ne peux que m’incliner devant le travail fourni et la conviction avec laquelle il est exécuté. Entre Clutch, Eagles of Death Metal, Fu Manchu et The Damned Things, les fans s’y retrouveront !

https://www.facebook.com/thefreebastards

Enregistrer

Son8
Pochette5
Originalié7

Be the first and rate this post Rate It

Rate It

6.6

Author Review

0

Not rated yet. Users Rate

Summary: