Semaine Swamp Fest : Electric Worry

electric worry
Bandcamp

« Nous avons choisi le nom « Electric Worry » en référence au groupe américain Clutch, qui est assez peu connu en France. Nous perpétuons ainsi une vieille tradition des années 60-70, qui consistait à nommer son groupe d’après un morceau d’un artiste que l’on appréciait tout particulièrement… » Quoi de mieux pour une introduction

 

 

1/ Afin que les futurs festivaliers vous connaissent un peu plus une présentation s’impose. D’où venez-vous, comment le groupe s’est-il formé, quels sont ses membres, etc. ?

Pierre : Batiste (le batteur) et moi-même (bassiste-chanteur) sommes frères et faisons de la musique ensemble depuis presque vingt ans. On a joué une paire d’années dans un groupe de métal du côté de Vesoul, puis on s’est tournés vers le rock en arrivant sur Besançon. Léo (guitariste) était une vieille connaissance musicale, il nous a rejoint pour taper quelques bœufs au Bastion et ça a directement fonctionné entre nous.. Au départ Electric Worry était un projet rock/stoner instrumental et nous y avons ensuite greffé du chant. Cela fait maintenant plus de dix ans que le groupe existe, nous avons deux EP et une vingtaine de dates à notre actif.

2/ C’est la première édition du Swamp Fest, comment vous êtes-vous retrouvés dans cette nouvelle aventure ?

Pierre : Toutes ces années passées à écumer les salles de concert de la région (que ce soit pour y jouer ou en tant que spectateurs) et aussi le fait de répéter au Bastion nous ont permis de sympathiser avec pas mal de personnes investies dans la promotion des musiques actuelles. Notamment avec des associations comme Mighty Worm et Heavy Gators, ou des gérants de cafés-concerts comme David et Pierre-Yves du Bar l’U, qui font partie de l’équipe organisatrice du festival. Le fait qu’on nous propose de jouer au Swamp est un véritable honneur pour nous… Besançon est une ville rock’n’roll par bien des aspects et il était temps qu’un festival comme celui-ci y fasse son nid !

3/ Quand vous serez dans la foule des festivaliers, quel(s) groupe(s) allez-vous regarder ?

Pierre : Dirty Deep et Wooden Shields, vu qu’on aime bien le bon gros blues du bayou, et en plus au Swamp Fest, ce sera bien à propos ! Mars Red Sky pour la touche stoner et Jim Jones pour le côté envoûtant, chamanique !

4/ Quelle est votre actualité du moment et pour les mois à venir (CD, live, …) ?

Pierre : Nous avons un prochain concert le 19 octobre à Echo System en première partie des Wampas. Sinon, on a toujours en tête de composer un troisième EP.

5/ Si vous deviez citer …

une influence musicale : Le blues des années 30 à nos jours et le rock de manière générale, avec une préférence pour celui des années 60/70. On pourrait citer John Lee Hooker, Creedence Clearwater Revival, Led Zeppelin et bien d’autres.

un film : The Big Lebowski (parce qu’il y a plein de Creedence dedans, mais pas que !)

un artiste : Victor Hugo, un grand écrivain humaniste !

une bière : La Pilsner Urquell, pils tchèque, à la fois une bière de soif et une bière de caractère. Propice pour les soirées entre amis qui s’éternisent !

 

Electric Worry au Bastion

Les festivaliers pourront-ils retrouver vos albums, tee-shirt, ou tout autres produits vous concernant sur place ? Le cas échéant quel sera le contenu disponible ? Ou pouvez-vous nous communiquer un autre moyen de les acquérir afin que nos lecteurs qui ne peuvent se déplacer puissent vous les acheter ?

Pierre : Nos deux EP seront disponibles sur le stand merchandising du Swamp Fest. Celles et ceux qui auraient la malchance de louper le festival peuvent trouver notre musique sur notre page Bandcamp, avec un téléchargement à prix libre et la possibilité de commander des CD. Notre dernier EP est également disponible au Bastion (16 avenue Gaulard, 25000 BESANCON).

 

Please follow and like us:
error