Semaine Swamp Fest : Desana

desana logo
Bandcamp

Desana, c’est du Indie Rock au son ultra gras distillé à grands coups de bottes dans ta gueule. Ce n’est pas moi qui le dit, mais je trouve que c’est un bon résumé !

Ils ont bien voulu répondre à une petite interview afin de les découvrir avant le Swamp Festival.

 

 

1/ Afin que les futurs festivaliers vous connaissent un peu plus une présentation s’impose. D’où venez-vous, comment le groupe s’est-il formé, quels sont ses membres, etc. ?

Ben DESANA :

« Après avoir joué en tant que guitariste dans différentes formations sur Besançon (Tennisoap, The Tiger Theory, Shoot The Singers) il était pour moi évident de former un autre groupe plus personnel. Je voulais quelque chose de plus gras et de plus brut. C’était aussi le temps de me mettre au chant et d’écrire ces textes que j’avais en tête depuis un moment. »

« C’est ainsi que j’ai commencé à écrire, de mon côté, quelques titres pour voir ce que cela donnait. Il a fallu pas mal de temps pour trouver une identité qui me fut propre et personnel, même au niveau du son. »

« Stephane (le batteur) en plus d’être un amis, fut d’une grande aide pour assembler tout ce bordel et enregistrer tout ça….. »

« Bref, nous avons fait tout cela, tout seul : enregistré, mixé, masterisé cet album « The Enemy Of The Year ». Même tout l’artwork a été fait par nos soins. On ne voulait que personne d’extérieur n’intervienne dans ce projet. »

« Le temps de jouer cet album en live est arrivé !!!! Il nous fallait absolument une 3ème personne, qui avait le même esprit et la même conviction… Quoi de mieux qu’ un autre super pote pour rejoindre le groupe ?! »

« Pierre (bassiste des Electric Worry) nous a rejoint pour commencer cette aventure… et quelle aventure… »

« Le nom DESANA est le nom de famille de mes arrières grands parents, qui avait une ginguette dans les années 30 : « La bonbonnière ».

« Les DESANA jouaient à chaque événements et toute la famille faisait partie de l’orchestre .Une vraie orgie musicale…. C’était pour moi évident de choisir ce nom pour rendre hommage à ma famille. D’ailleurs la dernière plage de l’album est une interview de ma grand mère. J’ai pu saisir ses derniers instants où elle nous explique ce que étaient les DESANA. »

2/ C’est la première édition du Swamp Fest, comment vous êtes-vous retrouvés dans cette nouvelle aventure ?

Ben DESANA :

« On traine souvent au bar de l’u…. peut être trop (lol). C’est un peu comme une 2éme maison. Pareil c’est une bande de copains donc évidement, si nous ne sommes pas en repete, tu nous trouveras là-bas…. »

« J’ai vu la naissance de l’association Heavy Gator, et surtout le commencement du Swamp Fest en tant que spectateur. Quand ils ont balancés quelques noms, j’étais fin fou. Une prog de malade !!!! Je me disais : « Enfin un putain de festival où je vais aimer chaque groupes ». Alors imagine quand ils m’ont demandé de jouer… »

3/ Quand vous serez dans la foule des festivaliers, quel(s) groupe(s) allez-vous regarder ?

Ben DESANA :

« Justement, je suis bénévole sur le festival. Je vais filer un coup de mains aux copains.

Mais je vais essayer de voir le maximum d’artistes. De sûr, je ne louperai pas Jim Jones et Dirty Deep. »

4/ Quelle est votre actualité du moment et pour les mois à venir (CD, live, …) ?

Ben DESANA :

« Après le Swamp Fest nous jouerons à lons le samedi 22 septembre au festival Surfin Bird.

« Notre Album « The Enemy Of The Year » est toujours Dispo. J’aimerais, par la suite, passer un peu plus de temps pour enregistrer un nouvel album cette année. »

 

t

5/ Si vous deviez citer …

une influence musicale : Metallica (pour le ohhhhh Yeaaaah Mother fuckaaa)

un film : Orange Mécanique

un artiste :  Aurel RUBBISH

une bière :   « je déteste la bière… Je sais, certains diront :  « Quoi, tu joues du rock et tu ne bois pas de bière ??!!! ». Je sais, je suis une princesse, mais je suis surtout un amateur de pinard et de whisky. D’ailleurs j’aime beaucoup le Woodford, (un bourbon du Kentucky), c’est un peu ma  « potion magique » avant de monter sur scène. Les barmans du Bar de l’U pourront confirmer héhé.

crédit photo : facebook du groupe

Les festivaliers pourront-ils retrouver vos albums, tee-shirt, ou tout autres produits vous conservant sur place ? Le cas échéant quel sera le contenu disponible ? Ou pouvez vous nous communiquer un autre moyen de les acquérir afin que nos lecteurs qui ne peuvent se déplacer puissent vous les acheter ?

Tout notre merch sera dispo sur le site :

CD (Attention il ne reste que très peu d’exemplaires)

T-shirt

Stickers

Badges

et surtout nos sales gueules de porte bonheur

 

Les membres du groupe :

Ben (guitare), Stéphane (batterie) et Pierre (basse)

Contact

Please follow and like us: