La sélection de Mika

Commander directement sur le site et récupérer votre cd dans votre magasin Cultura Besançon
Nom du groupe

Nightwish

Album

Human. :II: Nature.

Label

Nuclear blast

Date de sortie

10 / 04 / 2020

LA NOTE
8/10

Et de neuf pour Nightwish qui, depuis ses débuts professionnels au milieu des années 1990, continue de proposer un metal symphonique aux arrangements soignés et autres envolées lyriques. Avec Human. :II: Nature. paru en plein confinement, le combo finlandais expérimente encore en proposant pour la première fois un double album. C’est aussi la première production studio réalisée avec le nouveau batteur, Kai Hahto, qui avait déjà effectué quelques remplacements en tournée et sur l’album précédent : Endless Forms Most Beautiful, paru en 2015.

 

Sans être un concept album de l’aveu du claviériste et principal compositeur Tuomas Holopainen, Human. :II: Nature. aborde néanmoins la thématique des rapports entre l’humain et la nature. Ainsi, le premier CD, porté par les voix de Floor, Marco et Troy, représente l’Humanité tandis que le second disque, intitulé “All the Works of Nature Adorn the World”, fait écho à la Nature, d’où sa composition presque entièrement instrumentale. Ce morceau unique de trente minutes découpé en huit sections, avec un léger voile vocal sur le final, se veut un hommage à différents aspects de notre planète : la flore (‘The Green’), l’océan (‘The Blue’), la terre (‘The Moors’)… À nos yeux, ce dernier passera beaucoup moins dans vos platines que le premier, qui constitue le coeur de ce neuvième effort des Finlandais. Il peut toutefois accomoder parfaitement vos soirées jeux en guise de musique de fond mais nul doute que vous reviendrez plutôt vers le premier CD.

 

Bien produit et très inspiré, celui-ci comprend neuf morceaux variés, aux influences diverses et aux structures qui changent des compositions habituelles du groupe. À vrai dire, on sent la formation plus posée, plus mature. Chaque musicien semble à sa place. Personne n’en fait trop, à l’image du batteur qui ne met pas de la double pédale partout pour combler l’espace mais bel et bien pour servir la musique quand il faut appuyer certains passages dynamiques, comme sur le complexe ‘Pan’ et le premier single ‘Noise’, l’un des titres les plus efficaces de l’album. Quant au morceau d’ouverture, ‘Music’, c’est un exemple parfait du Nightwish nouveau, qui sait prendre le temps de faire monter la sauce pour mieux mettre en valeur le climax lorsque les guitares saturées et le refrain se mettent en place. Un délice. On apprécie en outre la jolie composition finale, ‘Endlessness’, aux accents doom que n’aurait pas renié Anathema ou Paradise Lost ; une prise de risque appréciable qui fait mouche.

 

Le travail effectué sur les voix est également à saluer tant il enrichit la musique du groupe. Les harmonies mises en place sont belles et bien trouvées, tout comme les mélodies de flûte et de cornemuse de Troy Donockley, qui donnent envie de remuer la tête ou de danser en kilt (et oui!), notamment à l’écoute du morceau ‘Harvest’, sur lequel il est le chanteur principal. De leurs côtés, les parties de percussion ne sont pas en reste, avec une touche à la Holy Land d’Angra qui n’est pas pour nous déplaire. La voix de Floor, elle, rentre parfaitement dans le mix, là où on avait encore le sentiment qu’elle cherchait un peu sa place dans le groupe lors de l’album précédent. Ici, la chanteuse néerlandaise se veut plus harmonieuse, plus juste.

 

Vous l’aurez compris, Nightwish signe donc là son album le plus abouti, ambitieux et nuancé. Alternant des passages pêchus à d’autres plus tendres – oui, osons le mot! -, Human. :II: Nature. s’apprécie encore davantage avec le temps. Ne reste plus qu’à profiter de tout cela en live, notamment pour voir cette nouvelle orchestration à trois voix. Les Finlandais s’arrêtent d’ailleurs à Paris (leur unique date française) lors de leur tournée mondiale le 25 novembre 2020 à l’AccorHotels Arena.

Membres du groupe :

Floor Jansen – chant

Emppu Vuorinen – guitare

Kai Hahto – batterie

Marco Hietala- basse

Tuomas Holopainen – clavier, piano, mixage

Troy Donockley – instruments à vent, cornemuse, bouzouki, guitares, choeurs…

Please follow and like us:

1 jour, 1 sponsor du tremplin.

Aujourd’hui, discutons avec Pierre-Emmanuel Fisher.

1/Peux tu nous présenter ton entreprise et ton parcours ?

Je suis musicien depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé par le synthé à 11 ans, la batterie à 14, la guitare à 18, suivi de près ou de loin par la basse six cordes et le violoncelle. Dans l’intervalle, j’ai toujours enregistré / produit ma musique et j’ai accumulé au fil des années une expérience et un matériel me permettant de proposer mes services aux autres.

Il a toujours été important pour moi d’accompagner les musiciens afin que leur art puisse faire écho auprès d’un public, que leur message se propage. C’est pour cela que je produis, arrange, conseille, enregistre, mix et master la musique que l’on me confie avec le plus grand soin, en tenant compte de la personnalité du groupe et en embrassant sa direction artistique au plus juste.

Il en ressort un travail solide, souvent pleinement collaboratif, où les groupes apprécient l’implication et le sérieux mis à leur service afin de sortir un disque abouti.

 

2/Qu’est ce qui t’as convaincu d’aider les groupes du festival ? 

Deux choses principalement : d’une part, comme nombre des partenaires j’imagine, à cause du Covid, qui a mis un coup de canif très sévère aux projets des groupes. Live, studio, date de sortie, tout s’est retrouvé mis en l’air… La frustration est énorme et faire, même un peu, est toujours mieux que de regarder de loin. D’autre part, je reviens d’un an passé dans l’Aube, et je suis émerveillé par la densité, la variété et la qualité de notre scène locale. On ne s’en rend plus forcément compte à force d’y être, mais la Franche-Comté fourmille de formations, dans tous les styles, et cette diversité est plus rare qu’il n’y paraît ! C’est donc une façon d’apporter ma pierre à l’édifice et de rendre hommage à ces acteurs de la scène musicale en Franche-Comté.

 

3/Que vas-tu leur proposer comme prestation ?

Pour les trois lauréats, je propose les éditions, mix et mastering d’un titre / « single ». Pour la captation / enregistrement, je laisse le soin aux groupes de définir l’option la plus adaptée : avec ou sans moi, en studio ou à la maison !

 

4/As-tu un groupe que tu aimerais voir dans le trio gagnants ? 

Tous les groupes mériteraient de gagner ! J’ai travaillé et je travaille encore avec certaines formations de la liste, donc je ne donnerai pas d’indications, mais j’avoue que ça ne me déplairait pas que mes poulains remportent ce tremplin 😉

Please follow and like us:

1 jour, 1 sponsor du tremplin.

Aujourd’hui, discutons avec Kax de Kaxtaclysm

1/Peux tu nous présenter ton entreprise et ton parcours ?

Je m’appelle Kax et je suis illustratrice à la Maison des Artistes à mon compte, mais également Directrice Artistique en communication digitale dans une agence parisienne. 

Je travaille pour le milieu associatif et événementiel depuis 2009 et je me suis spécialisée dans les milieux underground, goth, doom et black que j’affectionne particulièrement. 

2/Qu’est ce qui t’as convaincu d’aider les groupes du festival ? 

Je vais te parler très franchement mais en tant qu’artiste, je sais ce que c’est que de passer pour un glandeur qui fait du diabolo en sarouel ou pour un arnaqueur qui vend des crottes de chien peintes en rose à 10.000 euros…

Alors je tenais à soutenir d’autres artistes (des vrais hein, pas des qui tapent sur une seule touche de clavier pour faire un tube naze) à ma façon, en leur proposant une illustration qui pourra les aider à professionnaliser davantage leur image et rapporter un peu d’argent au groupe ! 

3/Que vas-tu leur proposer comme prestation ?

Une illustration qu’ils pourront utiliser pour leurs t-shirts, leurs backdrops et leur merchandising en général. 

4/As-tu un groupe que tu aimerais voir dans le trio gagnants ?

Je voudrais Pornodiva, Dirty Ones et Assigned Fate s’il vous plaît ! 

Please follow and like us:

1 jour, 1 sponsor du tremplin.

Aujourd’hui, discutons avec Elodie Briffard, directrice de Ellie Publishing – Ellie Promotion

1/Peux tu nous présenter ton entreprise et ton parcours ?

Bonjour à toi ! 

Pas facile de faire court sur cette première question !  Depuis 6 ans, Ellie Promotion vise à aider les groupes de metal à se professionnaliser. Nous faisons : 

– de la promotion d’album 

– de la distribution en magasin grâce à notre merveilleux partenaire Season Of Mist 

– de la distribution digitale 

– de la gestion de droit d’auteurs  (nous sommes éditeurs musicales) et de droit voisins

 

J’ai monté Ellie Prom en 2014 au sortir de mes études, j’ai un BAC+3 en stratégie marketing et communication spécialité relations presse, un bac+3 en management de carrière artistique et également un diplôme de fin de formation en propriété intellectuelle. Cette année j’ai aussi passé la formation Youtube concernant le développement d’un artiste  et sa stratégie digitale.  Avant tout ça j’étais journalistes aux magazines MyRock et Metal Obs. 

En fait, j’ai jamais vraiment voulu faire autre chose de ma vie.  

 

2/Qu’est ce qui t’as convaincu d’aider les groupes du festival ? 

Aider des groupes c’est ce que nous faisons de mieux chez nous ! 

 

Même si effectivement mon activité de service est payante (bah oui comment je paie mon loyer à ton avis ? avec des bisous ? ça marche pas !), ca fait du bien parfois de pouvoir se reconcentrer sur le plus important ! De plus c’est également l’occasion de rencontrer de nouveaux artistes, rappelons qu’avant tout, je suis une grande fan de musique.  

 

3/Que vas-tu leur proposer comme prestation ?

Afin de remercier Metal In Franche Comté pour leur soutien inconditionnel de ces dernières années, Ellie Prom t’offre un point complet sur ta stratégie de projet. 

On parlera de ton groupe au global, de ce qui va et de ce qui ne va pas.  De comment peut être il faudra changer ton fusil d’épaule pour être mieux vu sur le web, mieux reconnu.

Bref ! De tout ce dont tu as besoin pour avancer.  

En fonction de vos dispos, on y passera plus ou moins de temps, mais comme il faut normer les choses disons que :  

– on fera un premier point sur l’ensemble du projet ( 1 RDV, en skype ou présentiel)  

– le temps que je mette toute vos questions au propre on se verra encore une ou deux fois pour trouver des solutions à vos problématiques ensemble ! 

L’idée ici n’est pas de faire à votre place mais de vous former.  

 

4/As-tu un groupe que tu aimerais voir dans le trio gagnants ? https://www.metal-franche-comte.info/tremplin-mifc-festival-online/

On va dire Waking The Sleeping Bear, mais c’est uniquement parce que je ne connais pas les autres ! WTSB gagnant ou non est sans nul doute un groupe à suivre de près en 2021 😉 

Please follow and like us:

The Dirty Ones

Style :
Hard Rock
Membres du groupe :

Laurent Verguet : basse –

Fabien Vieille-Mecet: chant guitare –

Benjamin Tranchant : batterie –

Robert Jeunet-Mancy : guitare

Ville d'origine :
Bannans

Biographie

Groupe Hard Rock. Un an d’âge motivé riff à la acdc

Discographie

ça va venir !!

Clip

Albums Photos

Please follow and like us: