Warm Up Hellfest à la Rodia

Posted on avril 28, 2018, 12:24
6 mins

Aujourd’hui pour ce live report du Warm Up, on change un peu notre façon de travailler ! On donne la parole aux gagnants du concours en collaboration avec Live Colmar !

Honneur aux filles, c’est Coco Rock’n’Roll qui s’y colle !

Pour commencer, a peine arrivée que nous sommes assaillies pour les prochains événements de la région mais on a le droit aussi a un coupon pour un écocup hellfest et ça c’est cool ! Il y a du monde et ça fait plaisir, après être passées au bar direction le concert avec white butchery qui assure pas mal avec du bon gros son bien gras .

On a continué avec le concours de Air Guitar où les participants se sont donnés à fond pour pouvoir remporter le fameux pass 3 jours hellfest , ils ont envoyé du rêve à faire des slam et sauter dans tous les sens. ( en prime Aldebert faisait parti du jury ^^) .

Le groupe que j’attendais le plus Display of Power , et je ne suis vraiment pas déçue : une énergie folle malgré quelques soucis techniques, une bonne maitrise rien à redire ce sont les dignes représentants de Pantera et je me ferais un plaisir de les revoir au Hellfest! on a pu testé le photomaton ( on a rien gagné, pas à tout les coups !) .

Et bien sur, Ultra Vomit qui nous a encore fourni un show mémorable et une super ambiance. Après ça j’ai regardé le karaoké de Manard, où il ne restait pas grand monde mais on s’est bien marré à chanter des tubes comme Allumer le feu ou Chop Suey. Enfin bref , en conclusion merci encore Metal In Franche Comté pour pour cette soirée qui fut plus que plaisante

Et pour la version masculine, c’est Julien, notre reporter d’un soir

 

Petit retour du Warm up de Besançon hier soir! Avec Naudnaud et Titsab.

Après avoir récupérer les places gagnées lors du tirage au sort de Métal in Franche comté, nous allons directement au Merchandising, voir les goodies du Warm up. L’ambiance est déjà très festive ( ça promet une soirée de folie !) Et la…. on tombe nez a nez avec…. bref vous avez la photo ^^

Dès nos emplettes finis et une petite photo souvenir, une bonne bière pour fêter ça, dans un éco-cup aux couleurs de l’événement. Une scène est installée pour le concours de air-guitare et déjà des participants bien chaud pour gagner le fameux sésame pour juin prochain!!

Le premier groupe commence, du Death…. bon pas fan de ce style mais je dois avouer qu’ils gèrent sur scène ! Un bon rythme et une technique irréprochable ! On se laissent entraîner et début de l’échauffement pour la nuque ^^

Une fois fini, tout le monde direction la scène pour l’air-guitare et la….. on a le droit à de bon passages comme de plus fantaisistes, mais l’esprit du Hellfest commence à imprégner la foule.

De retour devant la scène pour accueillir un groupe espagnole : Display of Power, un tribute de Pantera ! Et la …. surprise ! Un groupe avec une présence sur scène hallucinante, ils mettent le feu et le public leur rend très bien. Pour une première en France, je pense qu’ils vont s’en souvenir.

Après une pause, les voilà enfin…. les héros de la soirée, les gladiateurs Nantais ! Ultra Vomit est la !!! Et on l’entend très bien venant de la fosse.

Nous étions prévenu, hors de question de faire un show commun, place au Warm up et au Hellfest, et notre hôte se lance dans une descriptif en chanson des différentes scènes de ce festival de l’enfer !

Reprenant « la chenille », « pipi vs caca » et d’autres titres bien à eux, ils emmènent le public a s’imaginer sur les terres de Clisson.
Même le chanteur de « Display of power » revient pour « Pink pantera » sous les encouragements du public.

Finalement, après un rappel au chant de « rembourser ! Rembourser ! » Les revoilà sur scène pour « Kamthar » et « évier metal » !!!

Un show Ultra, même « Ultra vomitesque »!

Pour nous, soirée terminer, il est minuit passé et demain matin …. travail…. mais aucun regrets, même si, je le sais maintenant, ça a été un peu difficile de tenir la journée ^^

Pour finir un énorme merci à Metal in Franche comté pour les places !

Aperooooo !!!!

Julien

Photo par Dorine Maillot