Mörglbl – The Story of Scott Rötti

Nom du groupe

Mörglbl

Album

the story of scott rÖtti

Label

Laser’s Edge

Date de sortie

2018

LA NOTE
7.5/10

L’incomparable trio français Mörglbl est de retour avec un 7ème album intitulé The Story of Scott Rötti. Entre Metal, Jazz, Punk, Fusion et tout un tas de bonnes choses, les virtuoses de la musique et du jeu de mots (en témoignent les titres de chansons comme « La lèpre à Elise » ou encore « Prog Töllog ») vous ont concoctés pas moins d’une heure de Prog. Voyons de quoi il en retourne…

 

Cet album est, comme on peut s’y attendre, très axé virtuosité (n’oublions pas que nous avons affaire à de la musique instrumentale) mais le trio, mené par Christophe Godin (guitare) et Ivan Rougny (basse), ne se force pas non plus à broder de la note pour faire beau. Quand il y a besoin de taper, Mörglbl tape. En d’autres termes, on a autant droit à de l’envolée à la guitare qu’à de gros riffs bien péchus et vraiment entraînants. Le son de guitare est d’ailleurs particulièrement savoureux sur « Döner Dörgazm » (et je viens de comprendre la blague). Pour les bassistes, vous ne serez pas en reste car « La lèpre à Elise » (une chanson qui a la particularité d’avoir des mélodies vocales) démarre avec une intro plutôt sympa à la basse, et les lignes de basse de l’album sont plutôt groovy en général. Un bon solo de basse aussi dans « Prog Töllog ». Et évidemment, que serait un groupe de Prog sans un batteur taillé pour le métier ? Ça groove, ça tape, ça swingue et ça envoie vraiment bien de ce côté-là aussi.

Si l’album est parfois varié, Mörglbl revient tout de même souvent à un son et une rythmique propre et chaque chanson contient et son passage « type », et son passage « spécial ». « Panzer Kökötier » est, par exemple, une chanson à l’ambiance très balnéaire et joyeux à laquelle s’ajouteront tout de même plus tard de bons gros riffs plus Metal. D’ailleurs, pour les métalleux purs et durs qui sont sceptiques vis-à-vis du Prog, je trouve cet album tout de même assez axé Metal (pas dans le sens Slayer évidemment, mais plutôt dans le sens Dream Theater, comme la chanson « Crime Minister », la plus Metal et facile d’accès d’après moi) ou Rock, sans oublier une influence à la Steve Vai. Le premier morceau, « 2 flics amis amish », est d’ailleurs une bonne entrée en matière et pour l’album, et pour le genre. Commencez donc par le commencement, si vous êtes réticents !

 

Je m’étais attendu à plus de surprise venant de cet album mais il n’en manque pas pour autant (la chanson titre est d’ailleurs aussi loufoque que la pochette). Un bon moment de musique, et du Prog suffisamment accessible pour pouvoir être écouté n’importe où, car, selon moi, Mörglbl joue plus sur l’efficacité des riffs et l’éclate que sur une étude et une composition strictement mathématique. Je vous laisse maintenant faire vous-même la connaissance de Scott Rötti.

Membres du groupe
Christophe Godin: Guitar
Ivan rougny: Bass
Aurelien Ouzoulias: Drums
Please follow and like us:
error