La Guerre du Son 2018

1/Un festival a toujours une histoire, une raison d’être, qu’est ce qui a contribué à la naissance de votre festival ?

L’envie de faire bouger notre petit village, l’envie d’avoir quelque chose à faire pour le 14 Juillet.

Les habitants des villages de Landresse – Ouvans, avec leur esprit festif et chaleureux, ont toujours cherché à organiser des manifestations pour réunir plusieurs générations. Après la fête des foins, les kermesses, les bals populaires, des jeunes du village ont souhaité organiser des concerts. C’est à partir de là que la guerre du son est née.

Au fur et à mesure, le festival a pris de l’ampleur et nous nous efforçons de satisfaire le public aimant le rock métal.

2/Quel retour avez vous sur les précédentes éditions ? comment les festivaliers ont vécu leurs expériences ?

Les retours que nous avons sont très positifs : les gens apprécient la dimension familiale et conviviale de notre festival.

Les groupes musicaux choisis ces dernières années font le bonheur des rockeurs-métaleux qui ne retrouvent pas forcément ce genre de musique dans les autres festivals régionaux.

3/Le festival en chiffres (bénévoles, litres, groupes, scène …)

  • 12 Membres du bureau de l’association
  • Entre 20 et 40 bénévoles par jour (durant 15 jours) pour la préparation du site
  • Environ 100 bénévoles par soir
  • 2 scènes
  • 9 groupes par soir
  • Environ 3000 festivaliers sur le week-end
  • 7902 abonnés sur facebook – 8039 mentions « j’aime » sur facebook
  • Environ 3500 litres de bière sur le week-end
  • 32 mécènes – 47 sponsors : des entreprises locales, et des collectivités qui nous suivent et nous soutiennent. Cette aventure n’aurait pas lieu sans leur aide.

4/Quelles seront les évolutions cette année ?

Cette année rien de nouveau dans l’organisation : on reste sur nos idées de l’année dernière qui ont l’air d’avoir plu, notamment la scène B (partenariat avec les associations Mighty Worm et Rockin Chaise).

Toutefois, nous avons cette année recruté un service civique afin de nous aider dans nos tâches quotidiennes, et afin de l’aider à évoluer dans ce domaine. Nous en profitons pour remercier Camille pour son investissement.

5/Votre plus grande fierté ?

Difficile de répondre à cette question au singulier :

  • Les bénévoles qui nous suivent depuis des années et sans qui, le festival ne pourrait pas avoir lieu
  • Nous sommes connu et reconnu dans le monde de la musique : Landresse est connu au niveau national ( J) malgré ces 200 habitant
  • avoir reçu 2 fois SHAKAPONK à LANDRESSE alors qu’ils n’étaient pas connus, et qu’aujourd’hui c’est un groupe de grande renommée, régulièrement gratifié, notamment dernièrement pour le meilleur album de l’année. lors de leur premier passage, 300 festivaliers étaient devant les SHAKA, les autres préféraient la buvette… 🙂

http://www.laguerreduson.com

https://www.facebook.com/laguerreduson/?ref=br_rs