[INTERVIEW] – BEYOND THE STYX (Tours)

BEYOND THE STYX (HARDCORE – Tours)

C’est lors du Hellfest 2018 qu’on vous avait évoqué un rdv avec Adrien – batteur de Beyond the Styx. Retour sur l’interview très sympa, à la cool, réalisé le Jeudi midi sur la terrasse de l’espace VIP/Presse. Retrouvez tous les liens vers le travail du groupe, en fin d’interview.

Petite présentation

Beyond The Styx est venu à notre rencontre au milieu de sa tournée de promotion de son nouvel album sorti début 2018.

Entre temps, le groupe a enquillé 30 dates depuis Février 2018 _ ça ne chôme pas.

Niveau sonorités, cet album a des accents de THE ARRS des premières heures ou, plus proche de nous, 6Gram8. Du méchant-core à souhait.

« STIIGMA », titre de l’album, est sorti chez le collectif Klonosphère. On peut même trouver des K7 du groupe puisque BTS a un deal avec DIORAMA Records, label Indonésien.

 

Première bière du w-e, partagée avec Adrien. INTERVIEW :

MIFC – Alors, Adrien, qu’est-ce qui fait que tu es un « métalleux » aujourd’hui ? Racontes-nous ton parcours.

Adrien BTS – Mon père est musicien et grand Jazzman. J’ai commencé par le piano, puis je me suis mis à la batterie. Ado, j’étais fan des groupes de la vague Metal-Core française comme Watcha, Mass Hysteria. Avec Emile (chant), on a monté BTS en 2010. On a eu quelques changements de line-up, mais la base principale du groupe reste notre binôme.

MIFC – Difficile de rentrer des groupes dans des cases, cependant, pour toi, ça sonne comme quoi BTS ?

A – Chaque interview c’est différent, on nous attribue plein d’influences ou de « as like ». Pour moi, nos influences vont de KickBack à Neurosis.

MIFC – Et alors, parlons actu : cet album STIIGMA, vous en êtes contents ?

Adrien – Oui, les retours sont très bons. On est contents d’avoir le soutien de Klonopshère. On bosse aussi avec Replica Promotion qui assure le rôle d’agent de presse. On a fait une journée Presse à Paris qui s’est bien passée.

 

MIFC – Côté promo c’est géré. Pour les dates, vous avez un booker ?

Adrien – Ah non, c’est du DO IT YOURSELF 100%. Tout le monde met la main à la pâte. On a une association – RIIPOSTE association – depuis 6 ans sur Tours. Notre objet : promouvoir la scène locale ainsi que d’organiser des évènements (l’association organise RIIP Fest et de nombreuses dates sur Tours qui possède une SMAC et qq salles indé et bars). On a aussi notre propre camion (le mien), qui sert pour les tournées.

 

MIFC – On a vu que vous avez abattu du gros taf avec 30 dates depuis Février, c’est énorme. C’est quoi la suite du programme ?

Adrien – On joue au RIIP Fest cet été, mais aussi en Août au Ferrailleur de Nantes en ouverture de TERROR. On est en train de monter une tournée d’automne en Europe (Hollande, Allemagne, Belgique) avec Anchor Agency. En Février 2019, on espère finaliser une tournée en Espagne.

On a arrêté le principe des échanges de dates avec les groupes, car on a eu parfois de très mauvaises expériences. Maintenant, on attend qu’on nous propose quelque chose avant d’inviter plein de groupes sans forcément savoir si le retour sera à la hauteur de ce qu’on peut proposer.

MIFC – On a vu que vous aviez un clip, plutôt cool au demeurant, vous en avez annoncé un prochain, je crois ?

Adrien – Oui, on a sorti Danse Macabre il y a quelques semaines. On est en train de monter un clip live, car c’est vraiment là que notre musique s’exprime le mieux. On est en pour-parler pour tourner un troisième clip cet été.

MIFC – Quels thématiques abordez-vous dans vos morceaux ?

Adrien – Nous apprécions la vie et le contact humain. Nous abordons aussi des thématiques liées au système consumériste et aux notions de contrôle de masse. Et puis, comme tous les groupes aujourd’hui, on est très branché sur le DIY.

MIFC – Si je te dis « le hardcore, c’est juste de bruit et un chanteur qui gueule des paroles que personne ne comprend » que réponds-tu ?

Adrien – Eh bien je te dirai « viens nous voir en Live ». On fait ça avant tout car on aime la scène et les rencontres de tournée/concerts. C’est un élément de motivation important pour le groupe. Donc, oui, je te dirais, viens à un concert de BST (le groupe se produira à Ensisheim dans quelques mois, surveillez l’agenda du caf’conc’).

MIFC – Dernières questions, tu viens au Hellfest depuis longtemps ?

Adrien – Cela fait 4 ans que j’y viens, en partie aussi pour bosser sur le groupe dans le cadre des espaces VIP/Presse. J’adore.

MIFC – Ta dernière claque en live ?

Adrien – Sans hésiter Stray From the Path, je suis méga-fan. Ou encore TERROR, leur live était énorme !

MIFC – Ta dernière claque en album ?

Adrien  – Arf, pas facile quand on écoute tellement de groupe. Le dernier album d’Incendiary est super, alors je dirais ça.

Interview réalisé par Stéphane pour MIFC.

Processed with VSCO with b5 presetCrédits photos : Dorine Maillot

Please follow and like us:
error