Hellbats – How we learn to die

Nom du groupe

hellbats

Album

how we learn to die

Label

productions de l’impossible

Date de sortie

février 2019

LA NOTE
6.9/10

Les chauves-souris de l’enfer sont enfin de retour ! La dernière fois qu’ils avaient fait parler d’eux c’était en 2013 pour un split EP avec The Irradiates et ils reprenaient « Running Free » de Maiden ! Hellbats, c’est d’abord un groupe de Punk Rock’ab avec des lourdes influences Metal. Avec les années et les épreuves, le Rock’a’billy et sa contrebasse ont laissé la place à une basse et des influences encore plus Metal.

Ce nouveau EP ne fait pas exception à cette évolution musicale. Ne vous inquiétez pas, la patte caractéristique d’Elie, cette guitare typique des Bats.

Le premier titre mid tempo avec une guitare très surf rock montre un Hellbats en pleine forme mais qui semble néanmoins avoir ralenti le rythme. Pas facile pour moi qui suis un accro de « Heavy Rockers » ou « the Lonely Hero ».

La suite, c’est un morceau qui ressemble au premier dans sa structure mais qui varie fortement sur les riffs utilisés, assez sombre, presque Black Metal dans l’idée. On retrouve aussi des passages basse/batterie accompagné de quelques notes de guitare.

« How we learn to die » est encore différent, assez planant. Sans dire de bêtise je le trouve assez soft Rock. Pas mon préféré.

« Blessed by the river » renoue plus avec le Hellbats aux influences psychobilly, qu’on pouvait retrouver dans les précédents albums. Elie a un timbre de voix tellement reconnaissable entre mille, qui permet de bien entendre les paroles.

Le dernier morceau est un instrumental, très mélancolique, qui résume bien ce EP. On sent une certaine noirceur, déjà présente par le passé mais souvent éclipsé par l’énergie punk. Cette dernière influence a légèrement disparu au profit d’un heavy rock plus lourd et sombre.

Il est dur pour les fans de voir un groupe qu’il adore évoluer musicalement mais il faut aussi comprendre les choix des musiciens, cette volonté d’amener de nouvelles influences à sa musique est totalement normale. Alors ma foi, j’attends le prochain album pour voir tout ça sur une plus longue durée.

Membres du groupe
Elibats – Guitars
Tom Toxic – Drums
Franz – Bass
 
Ville d’origine
Montbéliard, France
Please follow and like us: