Freehowling – A frightful piece of hate

FREEHOWLING
A frightful piece of hate
novembre 2018
autoprod

La note
Un bon début ! 71%

Décidément j’enchaine les groupes qui se fichent totalement des barrières, qui ne veulent pas entendre parler de boiboites ! Il y a des styles où ça ne pose aucun soucis et d’autres où il vaut mieux éviter. Avec Freehowling aucun problème, quand on fait du groove Metal, on peut largement collé ce qu’on veut dedans !

Alors là, les gars ils se sont fait plaisir. Premier point, le sens du groove, ils l’ont ! Ce son de guitare est bien lourd, il t’écrase les genoux façon charge de CRS sur les champs Élysées pour ensuite te ruiner les cervicales à coup de tonfa ! Petit parallèle à l’actu pour un groupe qui aime bien mettre en avant la situation du monde dans ses paroles.

Niveau influence, comme je le disais plus haut, il y a de tout de Biohazard à Slayer en passant par  Slipknot, « Master of Thought » en est un bon exemple, cette rythmique, ce groove !!  Et le choix de l’intro avec la voix du héros du film « V pour Vendetta », bonne idée ! Mais encore une fois, zéro limite ! ils se payent même un petit bout de Black Metal sur la fin du morceau.

La suite se veut un peu plus Hardcore ! La voix du chanteur sonne vraiment Slayer par moment !

Freehowling est un groupe jeune mais avec déjà de sérieux atouts, et ils se donnent les moyens avec un premier ep 7 titres, à la très bonne qualité sonore et avec une promo efficace !

Please follow and like us: