Découvrons le Outch ! Extrême Metal Festival

1/ »Outch ! Extreme Metal Festival », rien que pour ça je suis obligé de m’arrêter sur le nom, pourquoi outch ?

Parce qu’on voulait dès le départ un nom court et international et OUTCH ! ce dit dans toutes les langues.

Et de plus, c’est un nom percutant ; comme un bon coup de poing dans le foie ; qui résume en 5 lettres le style musical proposer pendant deux jours qui va bastonner les oreilles des festivaliers.

2/C’est donc le Chien à Plumes qui est à l’origine de ce nouveau festival. Pourquoi cette volonté de développer un festival en plus du Chien ?

L’idée est venue de Damien, notre régisseur de salle qui affectionne ce style musical ; ce qui n’est pas au goût des oreilles de tous ses collègues de bureau ; et qui a proposer à l’association de développer un festival sur cette esthétique car il y a peu de festival sur le métal extrême dans le Grand Est.

Blague à part, nombre de nos bénévoles sont passionnés par ce style et se sont mobilisés autour de ce projet

De plus, l’association Le Chien à Plumes, a soutenu ce projet car son but premier est de promouvoir et développer la culture en milieu rural, sous toutes ces formes.

Outre le festival Le Chien à Plumes, nous gérons une salle de concert en milieu rural (La Niche) qui produit 20 concerts musiques actuelles par an mais qui est également occupée tous les dimanches par une équipe de 6 bénévoles pour des guinguettes (54/an) qui rassemble une centaines de danseurs chaque dimanche après-midi. Nous développons également des actions culturelles sur le territoire du Sud Haute-Marne comme la coordination d’un cours de breakdance hebdomadaire au sein du Centre Social Maison de Quartier de Langres depuis 3 ans, un cycle de conférence sur les grands courant des musiques actuelles, des résidences en milieu scolaire, des spectacles/concerts à domicile ou des concerts en prison. Et le chant de ces actions ne se limite pas aux musiques mais à tous les aspects de la Culture (Musique, Spectacle Vivant, Danse, Arts Plastiques, Street Art, etc…) car nous sommes en milieu rural et nous n’avons pas sur notre territoire autant de ressources que peuvent avoir les grandes agglomérations et L’ADN de l’association Le Chien à Plumes est de piquer la curiosité de tous en allant là où l’on ne nous attends pas forcément. Je prends pour exemple le projet Street Art 2016 qui a vu 2 façades d’immeubles du Quartier Neuf de Langres recouverte par de fresques momunentales par les artistes Eltono et Tilt. Parce que pour nous, la Culture est plurielle et que regarder ce qui se passe autour de soi favorise les rencontres et le vivre ensemble.

3/Dans un paysage plutôt rempli des fest Metal, comment le Outch! va t il se démarquer ?

Tu parles d’un paysage plutôt rempli de fest, mais pour nous, la plupart sont soit des festivals sur 1 seul jour, soit des festivals en indoor.

C’est sur cela que le OUTCH ! va se démarquer en proposant un festival « open air », sur 2 jours consécutifs avec plus de 12h de concert par jour et avec un camping gratuit. Tous ces éléments font que le OUTCH ! est unique dans le Grand Est avec son ambiance imprégnant du fait que le public sera baigné 48h durant dans un univers dédié (déco, musique, alimentation, etc…)

4/Passons à l’affiche, qui a le mérite de laisser sa chance à des groupes locaux (Whoresnation) tout en les mettant à coté de groupes comme Rotting Christ ? Comment c’est construite cette programmation et quelles surprises nous attendent encore ?

C’est encore Damien, épaulé par certains bénévoles, qui a construit cette programmation. La volonté a été mise sur l’alliance entre tête d’affiche et groupe locaux afin d’avoir une cohérence de style entre les 2 scènes afin d’offrir une visibilité à ces groupes de qualité et émergent, marque de fabrique également du Chien à Plumes.

Unleashed, Carcariass (encore des Franc-Comtois) et Benighted seront de la partie (comme têtes d’affiches) accompagnés par des groupes montant comme The Walking Dead Orchestra, qui sera également au Hellfest 2018, Kali Yuga, qui a déjà participé à l’Obscene Extreme entre autres.

5/Le Chien à Plumes a montré ses preuves dans l’organisation d’un événement totalement unique, il va donc être un relais pour le bon déroulement de cette première édition ? Est-ce que les équipes de bénévoles seront les mêmes ?

Bien sûr, nous nous appuyons sur notre savoir-faire avec 22 éditions du Chien à Plumes. Les équipes de bénévoles seront un mix de bénévoles déjà présent au festival Le Chien à Plumes et de nouveaux. D’ailleurs à ce propos, nous sommes toujours à la recherche de mains fortes pour le montage/démontage et dans les équipes sécurité, parking et camping. Donc avis aux amateurs, ils peuvent nous contacter sur ce mail contact@outchfest.fr

6/Votre présentation du site donne envie, 2 chapiteaux pour 2 scènes, 1 bar couvert, une alimentation végétale, une démarche de travailler en local pour réduire l’impact écologique ! Le Outch ! serait-il aussi militant comme peut l’être le Chien à Plumes ?

Non, non, nous ne sommes pas dans une démarche militante.

Nous faisons juste attention à notre environnement car issu de ce territoire rural où cette façon de penser fait partie de notre ADN et essayons de travailler un maximum avec des entreprises ou artisans qui sont proches du festival.

Pour ce qui est des Vegan, ils ont également le droit de manger !!! (NDLR : Oh que oui le Vegan que je suis est ravi !)

7/Pour finir, que diriez-vous au Metalleux de tout poil pour qu’il vienne au Outch ! ?

Le OUTCH ! est l’évènement pour tous les amoureux de musiques extrêmes et nous espérons bien qu’ils soient au RDV de cette première édition afin que l’aventure perdure et grandisse. Le OUTCH ! mise sur le dépaysement et de ce côté, vous ne devriez pas être déçu.

De plus, se déroulant fin mai, le OUTCH ! sera dans les premiers festivals de la saison, il n’y aura pas de meilleur entraînement à l’apéro, au headbanging et autre joute en fosse.

https://www.facebook.com/outchfest/

www.outchfest.fr