Découvrons aujourd’hui le Festival du Bruit du Renard

Grâce à notre amie Dorine, j’ai découvert un nouveau festival, très Rock dans sa programmation, qui propose aussi de découvrir des brasseurs locaux ! Découvrons en ensemble ce qu’ils nous réservent !

Pour commencer, une présentation de l’évènement s’impose.

« Le festival le Bruit du Renard est un festival de musiques actuelles qui se déroulera, en plein air, les 8 et 9 juin 2018 à Seloncourt (sur la place Ambroise Croizat). C’est un évènement gratuit et ouvert à tous. En ce qui concerne le nom du festival, qui peut en interroger certains, nous avons opté pour celui-ci simplement parce que le glapissement du renard est un cri qui lui permet de se faire reconnaître par ses congénères. Il y a cette notion de lien social, de communauté quand les renards glapissent pour se reconnaître, c’est cette idée-ci que nous voulions mettre en avant avec ce nom, l’idée que le festival est générateur de lien via la communauté qui se créer le temps d’un week-end. »

 

Quels sont les objectifs d’un tel festival et qu’est-ce qui vous differencie d’un FIMU par exemple ?

« Le festival vise à mettre en avant nos talents régionaux, de leur ouvrir la porte de notre commune pour qu’ils s’y produisent et fassent découvrir leurs univers à notre public. Quand nous parlons de « talents régionaux », nous ne parlons pas uniquement des groupes, mais aussi des brasseurs, restaurateurs… Nous sommes dans une dynamique « locale » au sens large car nous sélectionnons des groupes en provenance de Bourgogne Franche-Comté, mais aussi des alentours de notre grande région. Bien sûr, nous réservons des places privilégiées pour les locaux. Ce que nous souhaitons apporter, c’est une scène pour les groupes émergents. Un peu à la manière d’une SMAC telle que le Moloco, mais sur un seul week-end. »

 

Un petit tour des groupes présents cette année ?

« Cette année, nous avons deux soirées musicalement différentes afin que chacun puisse y trouver son compte. Il en faut pour tous les goûts nous direz-vous. Nous accueillerons donc le vendredi 8 juin : Stone Cavalli (Rock-punk/new wave), Syndrom (rock alternatif), We are griff (Screamo Punk/rap) et Rasputin Claws (Trash Métal). Pour animer les entractes de cette soirée, nous avons fait appel à NINE (= Antoine Lauzel, qui fait également parti de l’association Eye of the Dead) qui proposera, au public présent, un métal set à chaque changement de plateau.  Concernant le samedi soir, le public pourra retrouver les groupes : Retrokiks (rock), Astral Collision (pop/rock/electro), The Fre3 Bastards (loud heavy rock), Lynch the Elephant (pop) ainsi que les Tchicky Monky (Ska). Pour cette seconde soirée, c’est le DJ HPNZ qui se mettra aux platines pour faire bouger le public durant les entractes. »

 

Qu’est ce qui change par rapport à l’année dernière ?

« L’an dernier, nous étions sur une dynamique différente, notamment en termes d’organisation. Nous souhaitions toucher le plus de personne chaque soir avec des groupes aux styles différents. Nous passions par exemple de la pop au rock, du ska à l’électro… Nous avons choisi de modifier notre façon de faire cette année afin de proposer des soirées complètes et plus accessibles afin que chacun puisse profiter du festival le temps d’une soirée (ou deux selon les goûts…) complète et non pas le temps d’un concert seulement. De plus, cette année nous avons choisi d’introduire des brasseurs locaux ainsi que des restaurateurs. C’est pourquoi, vous pourrez retrouver sur place les membres des brasseries : Nimbus (Dung), La Marie-Thérèse (Remiremont) et La Hocheuse (Branne). Mais aussi le Foodtruck La Gargotine (Bart) ainsi que le stand de restauration rapide du Football club de la ville. »

 

Et que nous réserve le Bruit du Renard dans les années à venir ? Plus de groupes ? Des groupes connus ?

« Pour l’instant nous sommes encore sur le lancement du festival, l’objectif principal est de le faire connaître du plus grand nombre pour que nous puissions envisager un développement plus important. Des groupes plus connus, bien entendu que ça nous a traversé l’esprit, cependant, dans l’hypothèse où ça se ferait, ils ne seraient pas nombreux, un à deux sur le week-end. Il ne faut pas perdre de vue ce côté local qui fait l’identité de notre festival. »

https://www.facebook.com/LeBruitduRenard/

https://www.facebook.com/events/292283427962113/

 

Please follow and like us: