Les Disparus de la photo, le Docu

TITRE DU DVD

Les disparus de la photo

Date de sortie

2018

LA NOTE
8.6/10

Il y a des expériences qui vous marquent toute une vie, la mort, la naissance d’un enfant, une femme, un homme …

Il y a celles qui vous font changer définitivement de vision sur le monde qui vous entourent, pourquoi faire souffrir d’autres individus pour un plaisir gustatif, pourquoi continuer quand on sait qu’on n’en a pas besoin et justifier cela pour d’obscures raisons …

Il y a aussi celles qui font de vous ce que vous êtes 25 ans plus tard, quand une simple musique devient un élément indispensable de votre vie …

Et il y a le visionnage d’un DVD réalisé par Jean Phi Appolo (Nothing to prove, Prisonlife) sur la scène Punk Rock locale qui m’a fait prendre conscience de pas mal de chose, des valeurs que je ne connaissais pas et une évolution de la musique pas très optimiste.

Les Disparus de la photo c’est un documentaire sur la scène Punk Rock du pays de Montbéliard des années 1990 à maintenant, vu par ses acteurs, qu’ils soient musicien(ne)s, gérant(e)s de salles/bars concerts ou organisateur(trice)s.

Chacun(e) amène ses anecdotes, sa vision de la musique, sa place dans cette scène vivante pendant de nombreuses années, qui tournait souvent autour de lieu presque tous disparus. Les intervenant(e)s ont souvent eu une importance dans cette mouvance, tels les programmateurs du Cube ou bien encore le plus gros vidéo club de la région qui était devenu l’endroit où écouter les disques de dieux du Rock !

Le documentaire fait un parallèle intéressant avec la vie sociale de la région, centrée autour de Peugeot. L’usine était le principal employeur, on vivait « Peuge », on bouffait « Peuge » et on crevait « Peuge ». Et c’est souvent en rejet de tout ça que les gosses « tombaient » dans le Punk Rock.

Mais surtout, toutes et tous se posent des questions sur l’évolution de ce courant musical, véritable deuxième famille pour beaucoup d’entre nous, qui a essayé de s’adapter à la modernité, au repli sur soi, à l’avènement du tout (tout de suite, tout gratuit). Jean Phi mais aussi les protagonistes interviewés ont essayé de comprendre pourquoi le Punk Rock (pour utiliser un mot du Black Metal, le « True ») a survécu par chez nous, en gardant une certaine intégrité !

Filmé en format 16/9, le coffret contient 2 dvd, dont un de bonus plus que rares, tirés des archives du Cube ou des groupes cités. On trouve aussi un livret avec le cheminement dans la création de ce documentaire.

Alors franchement,

Si tu es un passionné, ce dvd est pour toi.

Si tu es un fan de Punk Rock, ce dvd est pour toi.

Si tu es un petit jeune qui se demande ce que c’était le milieu de la musique avant l’avènement d’internet, ce dvd est pour toi.

Si tu es fan de Maitre Gim’s, va te faire enculer !

Please follow and like us:
error

Rammstein – In Amerika

Disponible dans votre magasin Cultura Besançon

Une chronique DVD, une première sur Metal In Franche Comté, une première pour moi surtout que de chroniquer du Rammstein, jamais je ne m’étais attaqué à ces allemands complétement barges ! Pas parce que je n’aime pas ! Attention, j’adore ce groupe aucun doute la dessus, mais disons que les Rosenrot et autre Reise Reise m’avez un peu déçu. Le dernier m’avait donné espoir et avec ce DVD, nous voilà définitivement réconcilié !

interieur

Quel claque ce live ! Un show pareil se devait d’être gravé pour la postérité. Quand on sait que le Pape vient de se pointer au Madison Square Garden, on se dit que là où Till a du s’envoyer des groupies, le Pape s’est peut être assis dessus … Bon bref, passons. Déjà le coffret, 2 DVD : le live (en 5.1 s’il vous plait) et sur l’autre, un putain de documentaire sur la vie du groupe lors de ses passages aux USA, des années 90 à maintenant (attention y a du lourd dans les archives). Le package est sobre (avec des fesses, surprenant chez Rammstein ?) mais ça c’est la marque de fabrique du groupe, faire un truc énorme sans que ça se voit trop (à part en live bien sur !).

Niveau son, énorme surtout quand on a la joie d’avoir le home cinéma qui va bien ! et coté image ! des décors parfaits, des effets pyrotechniques de malades, une bite géante qui éjacule sur les premiers rangs, un mec qui se fait cramer sur scène, bref un spectacle de folie où coté musique on passe par tous les albums, le dernier étant bien mis en valeur avec cette chanson qui plaisir aux petits français « Frühling in Paris ». Bien entendu, on a droit aux classiques « Du Hast » et « Ich Will » qui sont sans conteste mes préférés ! UN petit « Mutter » m’aurait fait plaisir mais je m’en remettrai !

Le documentaire est vraiment sympa, beaucoup d’images d’archives inédites, des entretiens avec d’autres grands musiciens (Iggy Pop, Chad Smith, Kiss, Ian d’Anthrax, et j’en passe) et surtout des moments de vie en tournée racontés par les membres de Rammstein (le passage en prison, les concerts écourtés pour cause de vilains mormons, …).

Si comme moi tu as raté le groupe en live, rattrape toi sur ce DVD qui surclasse largement le dernier en date « Volkërball ». Seul regret, qu’il n’y est pas la version audio du dvd.
PN_ajouter_panier

Please follow and like us:
error